Dragon ball, tome 31
de Akira Toriyama

critiqué par Sotelo, le 5 juillet 2013
(Sèvres - 37 ans)


La note:  étoiles
Un coup de boost.
La mystérieuse créature venue du futur, qui sera le grand ennemi de ce cycle, fait son apparition et il va s'avérer être un adversaire plus effrayant que tout ce qu'on pouvait imaginer. Parallèlement à ces évènements, Goku se réveille enfin. Un volume très réussi dans lequel Goku est encore une fois en retrait pour laisser la place à Piccolo, qui est le vrai héros de ce volume. L'arrivée de Cell rebooste un peu ce cycle, qui aurait eu du mal à vraiment décoller s'il était resté centré sur les cyborgs. Malheureusement, Toriyama s'embourbe un peu plus dans ses délires temporels et le fait de nous resservir un méchant qui se transforme fait un peu réchauffé...