Manazuru de Kawakami Hiromi

Manazuru de Kawakami Hiromi
(Manazuru)

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique

Critiqué par Sundernono, le 26 juin 2013 (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 34 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 831 

Manazuru

Une femme nous évoque sa vie depuis la mystérieuse disparition de son mari, Rei, celui-ci ayant soudainement quitté le domicile conjugal sans crier gare.
Son quotidien, ses relations avec sa fille, Momo, sa mère, son amant, Seiji, ainsi que les fréquents allers-retours entre Tokyo et Manazuru, petite ville côtière de la préfecture de Kanagawa constituent l’essentiel de ce roman particulier.
Le nom de la petite station balnéaire est notamment le seul indice qu’a laissé Rei ce qui amène sa femme a se rendre régulièrement à Manazuru.

Manazuru est un roman d’une grande lenteur. Ce rythme se rencontre d’ailleurs chez de nombreux auteurs japonais mais le style de Kawakami ne permet pas d’apprécier le tempo voulu. Point de poésie ici…
Les phrases sont courtes, le vocabulaire banal. Je veux bien que l’on impose un certain rythme mais de là à décrire la pose du filtre à café ou d’autres banalités il y a un pas. Mon dieu quel ennui !
Heureusement les passages à Manazuru avec leurs côtés mystérieux, évanescents donnent un certain intérêt à la lecture. Les réflexions de la narratrice sont parfois subtiles et intéressantes.
Ce roman se laisse lire mais sans plus, sans grand intérêt, une déception…

Pour résumer je dirais que j’ai parcouru ce roman comme l’on traverse un fantôme, le fantôme de Rei. Un roman particulier.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Manazuru

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Manazuru".