A livre ouvert de William Boyd

A livre ouvert de William Boyd
( Any human heart)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Béatrice, le 23 mars 2003 (Paris, Inscrite le 7 décembre 2002, - ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 374ème position).
Visites : 3 315  (depuis Novembre 2007)

Prolifique Boyd

Sans accrocher dès le début, j’ai pénétré lentement dans l’univers de ce roman. A la fin, j'ai trouvé cet univers riche, enveloppant, à multiples facettes. Mais
j'ai du
« gérer » quelques longueurs : à la page 73 j’ai zappé à la page 200.
Le personnage central, qui "a vécu partout, a écrit des romans, a été en prison", un désenchanté qui écrit "dieu" sans majuscule, est profondément humain. Doute, culpabilité, ennui, cynisme, esprit d'aventure... ils donnent bonne prise à l'empathie du lecteur. La manière dont l’écrivain
entremêle l’histoire personnelle de son personnage et l’histoire du XXe siècle est parfaitement maîtrisée. Le titre en original était : Any Human Heart. Pas facile à traduire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

une vie dans le siècle

7 étoiles

Critique de Sorel81 (, Inscrit le 8 mai 2008, 52 ans) - 29 juin 2008

William Boyd excelle dans les romans d'existence, retraçant par le menu la biographie du héros.
Ici il suit la vie d'un écrivain anglais, né en 1906, embringué dans les principales péripéties du XXème siècle. Il sera, entre autres et sur différents continents, écrivain prometteur, journaliste de nécessité, espion temporaire,galeriste par défaut, restant à la lisière de la gloire tout en en croisant quelques célébrités de l'époque.
C'est du Boyd pur sucre et donc réservé aux amateurs du genre. Le style n'est pas exceptionnel, même si la forme narrative choisie (le journal) crée un réel plaisir de lecture, par rapport aux précédents romans.
Finalement, vers la fin, malgré l'humour, le détachement so british et quelques réflexions élégantes sur la vie et ses choix, caractéristiques de l'oeuvre de Boyd, l'histoire devient un peu longuette et les rebondissements un peu tirés par les cheveux....on finit la lecture moins enthousiaste qu'on n'a pu l'être durant la première partie du récit. C'est dommage, c'est loin d'être le meilleur livre de Boyd, mais ça reste un livre agréable.

Quelle vie !

7 étoiles

Critique de Ichampas (LAMBALLE, Inscrite le 4 mars 2005, 55 ans) - 16 juin 2006

Le second roman de William Boyd que je lis, après Brazzaville plage. Le personnage de Logan Montstuart m’a touché, destiné à un avenir brillant dans la littérature, il en sera tout autre pour de multiples raisons et événements survenus dans sa vie. Malgré les difficultés, il ne lâche pas prise, il prend les choses du bon coté. Le récit sous la forme d’un journal intime est intéressant. Il limite le regard sur les événement à son propre point de vue. Je ne dirais à dévorer mais se laisse lire agréablement.

pur divertissement

6 étoiles

Critique de Echemane (Marseille, Inscrit le 12 juillet 2002, 40 ans) - 28 mars 2003

Le premier livre de Boyd que je lis... pas vraiment une révélation, ni l'auteur dont on se dit qu'il est à suivre avec attention. Toutefois, on passe un bon moment sans ennui à suivre la vie tumultueuse de ce personnage dont le destin se mêle étroitement avec celui du monde. Certes le style n'est pas inoubliable mais les personnages ont peut-être un peu plus de profondeur qu'il n'y parait. Sans oublier l'humour qui soutient en permanence le rythme narratif de l'histoire. Au final, on s'attache à ce anti-héros en particulier grâce à sa seule véritable histoire d'amour: un mariage interrompu par la guerre et la prison. De retour, tout est bouleversé, ce qui donne lieu à la naissance d'une émotion réelle. Rien que pour ca, il vaut le détour alors n'oubliez de le lire si vous ne savez pas quoi faire pendant les vacances!

Forums: A livre ouvert

Il n'y a pas encore de discussion autour de "A livre ouvert".