Six morts au carrefour de Maxime Rapaille

Six morts au carrefour de Maxime Rapaille

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 12 mai 2013 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 69 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 462 

Tranches de vies

Mme Postoir est veuve, depuis peu. Elle habite un petit appartement au centre- ville (Liège). Elle a une fille Odette et … un prétendant.
Laura Scarfetto, 19 ans, fiancée à Benjamino, tous deux sont d’origine italienne. Elle travaille à la brosserie Dounée (Liège). Elle a rencontré et suivi un inconnu.
Jacques Lecierge, célibataire, habite la campagne et se rend chaque jour à Liège en voiture. Il est un peu râleur sur les bords (et les bords sont larges).
Gérard Bertrand, quinquagénaire, comptable, marié à Henriette.
Mr Van Balaes, propriétaire d’un magasin de papier-peint rue Léopold à Liège. Patron réactionnaire, époux fidèle et maître d’un épagneul. Le couple Van Balaes a un abonnement au théâtre « Le Gymnase «, place Saint-Lambert (Liège)
Eh bien voilà : nous avons nos six morts. Si-si : comptez bien !
Tout cela se passant à Liège après 1945 mais du temps où il y avait encore des trolleybus, donc avant 1967.
En quatrième de couverture, on annonce plutôt un big braquage de fonds ; ce n’est que prétexte.

J’ai adoré ces tranches de vie et la construction de cet excellent roman.

Maxime Rapaille, né en 1926, est d’origine liégeoise mais voici belle lurette qu’il vit à Paris (France).


Extraits :


- Il la rangeait parmi les allumeuses. Elle l’était comme le sont toutes les filles bien faites et qui ne savent pas encore que certains hommes prennent feu pour un geste, pour un regard, pour un sourire.

- Y a-t-il tellement de différences entre nous ? Nous sommes faits de la même matière, nous tâchons de nous en tirer au mieux dans la vie, nous tomberons dans le même trou. A quoi bon se disputer ?

- L’expérience lui avait appris qu’une femme qui donne ses lèvres ne défendra plus le reste que pour la forme.

- Un homme, ce n’est pas pareil. A l’acte sexuel, il n’ajoute rien. Il fait l’amour pour apaiser son désir, comme il boit un verre d’eau quand il a soif. Si vous pouviez être aussi peu compliquées que nous dans ce domaine, que de drames seraient évités !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Six morts au carrefour

    Barré et Dayez
    ISBN : SANS000035954 ; 01/01/1984 ; 134 p.
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Six morts au carrefour

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Six morts au carrefour".