Venise
de Jacques Boulay, Jean-Philippe Follet

critiqué par Veneziano, le 30 mars 2013
(Paris - 39 ans)


La note:  étoiles
La mise en valeur d'une ville photogénique
Le patrimoine de Venise est considérable, son environnement lacustre amplifie fortement son caractère photogénique. Ce livre, beau et de dimension fort "raisonnable", offre une première entrée en matière et prend le parti de subjuguer le lecteur. La démarche est quelque peu "stendhalienne". Les éclairages de nuit sont savamment étudiés pour une mise en valeur optimale. Il s'agit bien d'une opération de charme, peut-être un tantinet clinquante : cet ouvrage "en jette", et assume la démarche. Mais, bon, il y a une dimension culturelle derrière.
Il est dommage que les légendes soient mises en fin d'ouvrage, ce qui n'est pas très pratique, et renforce l'impression de "séduction culturelle et paysagère". L'introduction historique est intéressante, mais un peu trop synthétique à mon goût : l'essentiel du livre est définitivement visuel, ce qui n'est pas déplaisant, sans être optimal.