Sorceleur, Tome 6 : la Tour de l'Hirondelle de Andrzej Sapkowski

Sorceleur, Tome 6 : la Tour de l'Hirondelle de Andrzej Sapkowski
(Wieża Jaskółki)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Isad, le 25 juillet 2015 (Occitanie, Inscrite le 3 avril 2011, 59 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 035ème position).
Visites : 1 642 

Poursuites multiples vers un même but

Le livre ressemble à une sorte de labyrinthe, entraînant les différents personnages, qui agissent seuls ou accompagnés temporairement, dans des impasses. Le récit est raconté en partie par le troubadour Jaskier qui écrit ses mémoires (en italique) pendant le voyage qu'il fait avec le sorceleur, une archère, un guerrier nilfgaardien et un vampire rencontrés au tome précédent. Le reste est du ressort du narrateur qui montre les efforts de Yennefer d'un côté et de Triss, de l'autre pour retrouver Ciri et contrer leurs opposants qui veulent l'utiliser pour la puissance de ses gènes. Ciri narre son histoire auprès du vieil érudit qui l'a recueillie et la soigne dans les marais où il se cache. Des bribes sont aussi données par les minutes du procès d'une des mercenaires qui a survécu à l'évasion de Ciri.

Ciri qui faisait partie d'une bande de voleurs, est capturée par un chasseur de prime qui devait la tuer mais qui a trouvé plus offrant.

La volonté de parvenir à un but tend tous les protagonistes. Bagarres, revirements de situation et de loyauté, brutalité, souffrance physique et mentale sont les thèmes explorés.

Les procédés de dévoilement du récit sont assez variés dans ce tome, ce qui accroît le plaisir de la lecture. Il y a cependant quelques expressions incongrues comme « auberge espagnole » ou la « comtesse de Staël » dans le texte qui nous ramènent dans la réalité de notre monde.

IF-0715-4372

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La tour de l'hirondelle [Texte imprimé] Andrzej Sapkowski traduit du polonais par Caroline Raszka-Dewez
    de Raszka-Dewez, Caroline (Traducteur)
    Milady
    ISBN : 9782811207489 ; EUR 8,70 ; 22/06/2012 ; 544 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un sixième volet haletant

9 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 36 ans) - 3 juin 2019

Un sixième tome au taquet ! Aventure, action, une intrigue qui prend de plus en plus forme. Pour l’instant cette « Tour de l’hirondelle » est mon volet préféré de ce cycle du Sorceleur.
La lecture est toujours aussi agréable, les pages défilent à grande vitesse. Les 550 pages n’ont pas fait long feu!
Quel dommage qu’il n’y ait que sept romans…

L'univers de Riv se développe.

8 étoiles

Critique de Goupilpm (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 62 ans) - 17 août 2017

Le postulat de départ est le même que le tome précédent, Géralt est toujours à la recherche de Ciri, donc pas de grands changements pour ce présent tome.

Si la série a tendance à quelque peu s’essouffler, l'auteur relance l'intrigue dès le début du récit. Une intrigue qui progresse plus que dans le tome précédent, de ce fait la dynamique de lecture se révèle plus rapide même s'il persiste encore de nombreuses longueurs. Le récit se fait plus clair et le lecteur commence à comprendre les motivations des différents protagonistes. Des événements importants sont révélés pour la suite de l'histoire.

L'auteur abandonne la narration linéaire des tomes précédents pour donner l'avis et les vues des nombreux protagonistes, ce qui dérouter quelque peu le lecteur vu la multitude de points de vue, mais ceux-ci sont maniés de fort belle manière et au final le lecteur parvient facilement à suivre le fil du récit malgré de nombres flash-backs. Le style de l'auteur est ici original et change radicalement des opus précédents.Les dialogues sont toujours aussi savoureux et riches, ce qui donne l'impression d'une dynamique encore plus rapide.


L'auteur introduit dans le présent tome de nouveaux détails sur l'univers de Géralt. Des détails autant géographiques que sociaux qui démontrent que l'on arrive à un monde qui arrive à un point critique de son évolution. Dans le récit il perdure des passages alambiqués qui demandent parfois une relecture pour s'en imprégner totalement. Si la politique des grands est encore très présente c'est le sort de Ciri qui occupe la première place du récit.

L'action est plus continue, plus intense, plus trépidante et laisse envisager un final plus enlevé. Le final est des plus mystérieux et laisse le lecteur dans une attente laissant entrevoir une issue à laquelle on ne s'attend peut-être pas. L'histoire ne manque donc pas de piquant et si certaines pistes se révèlent encore nébuleuses, on s'attend à une conclusion mouvementée.

En résumé un avant-dernier tome où l'auteur nous fait montre de ses talents de conteur et le lecteur retrouve la magie des premiers tomes.

Trêve de flatulences.

8 étoiles

Critique de Fimento (, Inscrit le 16 novembre 2015, 23 ans) - 14 décembre 2015

♫ À la pêche aux tomes, tomes, tomes ;
Surtout, n'te perds pas Maman.
J'veux une bonne série, série, série ;
Dans mon gros berceau maintenant. ♫


Bonjour et bonsoir à toi, cher Lecteur (Lectrice, notamment) du Futur.
Après cette introduction des plus déstabilisantes (j'essaye de me mettre à la chanson, sans succès… Remercie Dieu pour la préservation de tes oreilles qui ne tarderont à être exposée à mon prochain tube), je suis heureux !

Ah, tu ne t'y attendais pas à celle-là, hein ? Dis-moi que tu ne t'y attendais pas, sinon je vais redevenir triste…
Non, j'déconne ! Je m'en fous toujours autant.
Ce tome est… attention, roulement de bat'toodoo :

Vraiment très satisfaisant.

CELLE-LÀ AUSSI TU NE T'Y ATTENDAIS PAS !! N'EST-CE POINT LA STRICTE VÉRITÉ ?!

Trêve de flatulences.

C'est vraiment un tome réussi, donc si on reprend le raisonnement honnêtement :
— Tome 1 : Très moyen.
— Tome 2 : Le Meilleur.
— Tome 3 : Je l'ai laissé fermenter sur mon compost, en plus ça marche !
— Tome 4 (ici, présent) : Vraiment intéressant !

Par déduction : très inéluctablement, le prochain (et dernier tome) sera comparable à du pipi de chat.
Alors, M.Sapkowski, je vous demande de ne pas faire du gribouillage d'enfant et de nous délivrer une fin digne de ce nom… T'as intérêt surtout !

Par contre, comme il manque très souvent la cerise sur le gâteau, j'ai quand même une ou deux reproches à faire à Andrzej.
Oui, j'aime commencer par les mauvais côtés et finir par les bons (n'essayez jamais cela chez vous, pour votre propre sécurité).

À un moment du livre (no spoil, no spoil), un mec (no spoil, no spoil) qui s'appelle Esterad (oups) dit :
« Te rends-tu comptes qu'entre avoir un demi-million et ne pas avoir un demi-million, il y a une différence d'un million ? »

Très bien. Quand je vois cela, je pense à :
— Homme qui n'a pas 500 000€, donc 0€
— Homme riche ayant 500 000€
Alors 500000-0 = 500 000€ …

Bon… soit la traductrice Caroline Raszka-Dewez a bien fumé à ce passage, soit Sapkowski est très mauvais en Maths ou soit je suis complètement abruti.

Ne pas avoir un demi-million et en avoir, il y a une différence d'un million…
Hum…

RAAAAH !

J'ai retourné le problème dans tous les sens, je ne vois pas d'issue.

Je ne sais pas s'il voulait faire la technique de notre cher M.Hollande :
— Sal… Bonjour à tous, chers compatriotes. Ma langue a fourché présentement, je vous délivre mes plus sincères excuses de président. J'aimerais annoncer que le taux d'imposition global va augmenter de deux points de pourcentage.
— Oooooh…
— Il est bien gentil François, mais il m'insupporte au plus haut point Jeannette.
— Va crever.
— Si… Silence s'il vous plaît. J'aimerais finir… Mon… Mon monologue. Ne vous inquiétez pas, il rehaussera de deux points de pourcentage dans une semaine.
— Ah ! Très bien, très bien.
— Il est étrange quand même François, tout un numéro
— Va crever.

Après cette petite annonce, on se dit que tout est remis à 0. HAHAHAHA ! Petit innocent. Regarde bien, on va prendre comme référence 1000€ d'impôts par an et par personne (ne rêve pas, c'est plus) :
1000 x 1.02 = 1 020€ Une hausse de 2% donne une hausse des impôts de 20€
1020 x 0.98 = 999,6€ Une baisse de 2% donne une baisse des impôts de 20,4€

Donc le citoyen paye à la fin… 999,6€ ?!

Heu…

— Régis.
— Oui ?
— Elle ne marche pas ta théorie à deux francs.
— Je pense que c'est avec les crédits bancaires que ça fonctionne, en fait.
— …
— …
— Rappelle-moi pourquoi je t'écoute déjà ?

Ô toi, Cher Lecteur du Futur, je te donne le droit de balancer des rochers au visage de l'autre abruti…
— Ce n'est pas justifié…
— LA FEEEEEEERME !

Critique disponible sur le http://irm-fimento.com/le-sorceleur-la-tour-de-l-h…">site : http://irm-fimento.com/le-sorceleur-la-tour-de-l-h…">http://irm-fimento.com/le-sorceleur-la-tour-de-l-h…

Forums: Sorceleur, Tome 6 : la Tour de l'Hirondelle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sorceleur, Tome 6 : la Tour de l'Hirondelle".