La part du feu de Hélène Gestern

La part du feu de Hélène Gestern

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CHALOT, le 12 mars 2013 (Inscrit le 5 novembre 2009, 71 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 617 

un roman qui laisse des traces

« La part du feu »
roman d'Hélène Gester
éditions Arléa
218 pages
janvier 2013
19 €

Gâchis ou échec?

Laurence Emmanuel découvre qu'elle n'est pas la fille de celui qui l'a élevée comme son père.
Quel est le lien qui la lie à Guillermo Zorgen, militant de l'ultra gauche qui a défrayé autrefois la chronique?
Ce roman raconte la quête de cette jeune femme, ses découvertes, ses rencontres avec des acteurs de ces années de l'après 68....
C'est une page d'histoire bien romancée qui touche et attache le lecteur de la première ligne jusqu'à l'épilogue.
Pourquoi ces hommes et ces femmes ont-ils tout quitté pour se laisser aller dans des aventures politiques extrêmes au nom de la révolution?
Ce Guillermo était-il un idéaliste perdu ou un pyromane dangereux ? Comment est-il mort?
Qui l'a précipité dans le vide à sa sortie de prison au tout milieu des années 70?
Ce sont là toutes les questions que se pose Emmanuelle?
« La génération de Guillermo, elle, n'avait rien attendu de quiconque : elle avait pris l'initiative de la révolte. Elle s'était dressée, vent debout, contre un monde qui lui semblait périmé et avait nourri de sa joie roborative le brasier de Mai. »
Ce livre m'a passionné et m'a ému. Il m'a permis de ré-ouvrir une page de mon histoire car si je n'ai jamais appartenu à l'ultra gauche mais à l'extrême gauche organisée, j'ai rencontré moi aussi des personnalités hors du commun, dévouées, idéalistes et prêtes à aller jusqu'au bout, même après le reflux de la vague révolutionnaire... plutôt le mur que le renoncement....
Certains sont même allés jusqu'au suicide...
Mes amis proches s'appelaient Alain, André et Gerry, ils ont décidé un beau jour de disparaître et de quitter ce vieux monde que nous n'avions pas réussi à changer... Je ne partage pas leur choix extrême et regrette tout en le respectant leur geste ultime.
Ce livre leur rend, à eux et à d'autres indirectement hommage et j'en remercie cette auteure que je ne connaissais pas.
Ce livre sur cette époque extraordinaire, troublée certes mais extrêmement vivante et généreuse peut montrer à la génération montante que la « révolte de mai » n'a pas été qu'un coup de folie mais l'expression d'un engagement de toute une génération.
Si aujourd'hui certains journalistes se gaussent et manient l'ironie facile quand ils évoquent tous les parvenus qui, fils de la bourgeoise, sont revenus vers leur classe d'origine, ils oublient que beaucoup d'autres militants ont continué et continuent de marcher sur les mêmes traces et de mener les mêmes combats que ceux d'hier.
Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La part du feu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La part du feu".