Nouilles froides à Pyongyang de Jean-Luc Coatalem

Nouilles froides à Pyongyang de Jean-Luc Coatalem

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Fanou03, le 10 mars 2013 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 42 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 990 

fascinante Corée du Nord

Journaliste de son état, Jean-Luc Coatalem nous fait la chronique d'un voyage d'une douzaine de jours dans une des dernières "Terra Incognita" de la planète: la Corée du Nord, pays extrêmement secret mais où, contrairement à la légende, il n'est pas impossible de faire du tourisme.

Le narrateur, en compagnie de son meilleur ami, flanqués de leurs inébranlables guides-gardiens, tentent d'atteindre vainement l'intimité d'un pays dont on ne leur offre qu'un décor d'opérette convenu. Mais à travers les failles de la mise en scène et les anecdotes cocasses se devine toute la tragédie d'un peuple courbant les épaules sous le fardeau du régime le plus totalitaire du monde.

J'étais très curieux de lire ce récit de voyage, car la Corée du Nord est décidément un pays fascinant. On sent bien que l'auteur aussi était assez excité de visiter cette contrée et de se frotter à cet univers très fermé. Malheureusement, malgré toute son astuce, il ne parvient ni à percer le vernis policé de ses guides ni à s'imprégner de l'essence profonde des nord-coréens. En effet, les quelques personnes que croisent l'auteur se gardent bien de lui adresser la parole ou d'engager la conversation. Il en ressort un récit étrange, où finalement le journaliste n'a pas grand chose à nous raconter (je pense qu'il s'en rend compte et que cela le désespère) et où les rencontres humaines sont singulièrement absentes (et pas par la faute de l'auteur). Ce pays est décidément impénétrable, et on en tremble encore plus pour ces habitants.

Vous n'apprendrez donc pas de vrai scoop sur la Corée du Nord, et encore moins sur son peuple. Comme le programme de visite concocté par ses guides n'est pas très excitant, Jean-Luc Coatalem essaie d'épaissir sa chronique avec différents procédés (comme des digressions sur le roman de Melville qu'il est en train de lire) qui à mon sens n'apportent pas de plus-value. Mais c'est un récit très bien écrit, alerte, ironique et vif. Et l'auteur nous fait parfaitement partager son sentiment d'incrédulité face à ce régime qui tient à la fois de la comédie et du drame.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Nouilles froides à Pyongyang

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nouilles froides à Pyongyang".