Pandemonium, tome 3 : Mort blanche de Christophe Bec (Scénario), Stefano Raffaele (Dessin)

Pandemonium, tome 3 : Mort blanche de Christophe Bec (Scénario), Stefano Raffaele (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Dirlandaise, le 2 mars 2013 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 62 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 103 

Toutes les nuits, ils attendent le train...

Troisième tome et fin de cette histoire effroyable dont le cadre est le sinistre sanatorium de Waverly Hills (le bâtiment existe toujours mais il est abandonné ce qui le rend encore plus sinistre et lugubre). La santé de Doris Greathouse se détériore alors qu’elle travaille comme infirmière dans l’établissement afin de payer les soins prodigués à sa fille Cora, atteinte de tuberculose comme sa mère il y a quelques années. Mais Doris s’inquiète aussi pour la santé mentale de Cora qui affirme voir les fantômes des morts se promener dans les couloirs et dans le fameux tunnel de la mort.

Ce tome apporte évidemment toutes les réponses aux nombreuses intrigues nouées dans les deux tomes précédents surtout le fait que les morts à Waverly Hills soient anormalement élevés dans les années vingt mais aussi dans les années quarante. Cora guérira-t-elle de sa maladie ou devra-t-elle emprunter le couloir de la mort comme tous les patients décédés auparavant ? Le beau docteur White épousera-t-il Doris ? La fin sera-t-elle heureuse ou au contraire d’une tristesse navrante ?

Cette fiction est intéressante car le sanatorium de Waverly Hills me fascine. Il est réputé être hanté et les gardiens n’y restent jamais longtemps car plusieurs affirment avoir vu des fantômes arpenter les couloirs. Le bâtiment est immense et son style Tudor gothique le rend tout simplement effrayant. Ses couloirs interminables et ses salles de soin délabrées sont tellement sinistres et angoissants. Jamais un bâtiment ne m’a autant fait frissonner. Mon rêve serait de le visiter mais là, je ne suis pas certaine de pouvoir y rester bien longtemps tellement il me fait peur. Les auteurs de cette série ont eu une excellente idée d’y situer leur histoire. Le côté historique est très intéressant, la façon dont on soignait les malades atteints de la tuberculose dans les années vingt est bien décrite et les opérations de thoracoplastie et de trépanation étaient de véritables tortures absolument abjectes. Heureusement qu'on a cessé de les pratiquer de nos jours.

Ce troisième tome est donc à la hauteur des deux autres et apporte toutes les réponses tant attendues. Une série qui soulève parfois le cœur de dégoût surtout devant le comportement de certains médecins. Une histoire qui me rappelle un peu le film « Coma » avec Geneviève Bujold et Michael Douglas.

« Je les ai vus, tous ceux qui sont morts ici… Dans le tunnel de la mort, j’y suis entrée cette nuit. J’ai entendu le train et j’ai suivi les rails… Ils étaient tous là, des milliers, entassés, hurlant… Toutes les nuits, ils attendent le train. »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Pandemonium

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Pandemonium, tome 3 : Mort blanche

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pandemonium, tome 3 : Mort blanche".