Wayne Shelton, Tome 11 : Cent millions de pesos de Jean Van Hamme (Scénario), Christian Denayer (Dessin)

Wayne Shelton, Tome 11 : Cent millions de pesos de Jean Van Hamme (Scénario), Christian Denayer (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 24 février 2013 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 922ème position).
Visites : 1 318 

Un nouveau départ ou une illusion ? A suivre !

Vous savez bien quelle affection j’ai pour Shelton, celui des deux premier albums quand j’ai cru que nous avions enfin là un personnage de bande dessinée qui alliait l’intelligence, la classe, la maturité, l’efficacité et le tout avec des valeurs morales indéniables comme la fidélité en amitié… J’en avais même pris le pseudonyme de Shelton pour vous parler de neuvième art que j’adore… Mais, le changement de scénariste – Jean Van Hamme par Thierry Cailleteau – et la médiocrité des histoires qui s’enchainaient par la suite m’avaient déçu et j’en finissais par croire que Shelton n’existait que dans ma tête là où mon imaginaire s’était emparé définitivement de ce vétéran du Viêt-Nam…

Puis, Jean Van Hamme libéré de certaines charges venait récupérer son personnage et on assiste à un réveil de la série qui se confirme par le dernier album sorti, Cent millions de pesos ! Oh, ne crions pas victoire trop vite rien n’est définitivement sauvé, la série est en réanimation, en soins intensifs. Pour les gestes d’urgence, Van Hamme s’est appuyé sur du sûr, sur les recettes qui avaient fait merveille dans les séries Largo Winch et XIII…

Tout d’abord, comment faire pour que Shelton, devenu plutôt riche et qui coule des jours heureux avec sa chère Honesty, se lance dans une aventure risquée, la seule qui pourrait enchanter les lecteurs ? C’est simple on va mettre en place une machination comme celles qui ont entrainé Largo dans les pires lieux du monde… Wayne Shelton, à peine arrivé en Argentine, se retrouve en garde à vue pour un viol commis quarante ans auparavant… C’était avec la fatale Pilar de Asunción… Qu’il n’a d’ailleurs jamais violée, seulement accompagné de son plein gré jusqu’à son lit… Shelton était déjà Shelton, même très jeune ! Reste à savoir ce que désire Pilar de lui et comment elle va organiser cette machination…

Quant au mécanisme de base de cette histoire, il n’est pas très original mais bien efficace… Une pauvre femme se retrouve avec un ticket de loterie en échange d’un sac de légumes un peu séchés… le tirage la rend millionnaire, du moins un instant car elle s’écroule victime d’une crise cardiaque et il reste sur la table un billet qui vaut cent millions de pesos… Et qui le récupérera ? Voilà bien un enjeu qui en vaut la chandelle, un crime ou deux, deux ou trois trahisons et une activité anormale autour d’un petit village abandonné dans la montagne…

J’ai dit plus haut que cet album faisait penser à certains épisodes de XIII, la série mythique de Jean Van Hamme et William Vance, parce que nous allons nous retrouver dans une région isolée en Amérique du Sud, avec des déplacements à cheval, des prêtres dont certains sont probablement des faux… On est entre histoires contemporaines et westerns…

Dernier avantage de ce onzième épisode des mésaventures de Wayne Shelton, l’histoire est complète en un seul album. Voilà une bonne occasion de se réconcilier avec ce personnage que je trouve très fréquentable… Mais on attend maintenant un effort du scénariste pour nous surprendre dans le prochain album, nous faire rêver et nous maltraiter par des rebondissements improbables comme on sait que Van Hamme sait les fabriquer… Oui, il est possible que la série Wayne Shelton soit sortie des soins intensifs, mais c’est la convalescence et le retour à la bonne santé que l’on désire maintenant de toute notre attention de lecteur bienveillant ! Un petit effort, monsieur Van Hamme et on sera définitivement réconciliés…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Scénario toujours très moyen

4 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 9 décembre 2013

Encore une fois JVH échoue à redonner un peu de corps à une série que je continue d'acheter par nostalgie et collectionite... en effet le scénario est des plus banals, les rebondissements n'en sont pas vraiment, l'histoire semble déjà avoir été lue des dizaines de fois.

Le développement de l'histoire est assez incohérent en plus de cela, tiré par les cheveux: on ne comprend pas la démarche du personnage négatif. Tout ça pour ça!

Bref, toute cette histoire ne présente guère d'intérêt. Les dessins sont assez bons cependant, notamment au début de l'album... mais ils ne le sont pas au point de relever le niveau médiocre de l'album en général.

pas encore convaincu par cet album

5 étoiles

Critique de Hervé28 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 48 ans) - 16 mai 2013

J'ai connu un Jean Van Hamme plus en forme dernièrement avec, par exemple "le Télescope" mais là avec ce dernier volume de Wayne Shelton , j'avoue que je ne retrouve pas le panache de notre scénariste de talent.
Comme son héros, Van Hamme vieillit et finit par nous offrir de grosses ficelles scénaristiques qui finissent ressembler à des cordes.
Cette histoire de billet de tombola passant de mains en mains finit par lasser et le traquenard dans lequel tombe Wayne Shelton se voit à 1000 miles à la ronde.
J'ai arrêté d'acheter cette série depuis presque 3 ans et je me contente de l'emprunter à la médiathèque, ce qui est amplement suffisant.
Une série de catégorie B qui se lit avec plaisir (après tout, l'action et l'humour s'y conjuguent parfaitement) mais qui reste bien inférieure à ce que Jean Van Hamme nous avait habitué, avec tout de même un dessin très agréable.

Forums: Wayne Shelton, Tome 11 : Cent millions de pesos

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Wayne Shelton, Tome 11 : Cent millions de pesos".