Mai en automne de Chantal Creusot

Mai en automne de Chantal Creusot

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Nathafi, le 24 février 2013 (SAINT-SOUPLET, Inscrite le 20 avril 2011, 52 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 301ème position).
Visites : 2 327 

En quête du bonheur...


"Au début des années cinquante, sur les côtes du Cotentin, vivaient à la lisière d'un bois, dans une sombre maison délabrée, une femme et son enfant."

Ce livre commence ainsi, tel un conte, et d'emblée j'ai eu envie d'en savoir plus. Les personnes qu'évoquent cette phrase sont Marie et Julien, deux des nombreux personnages dont nous découvrons le destin.
De façon réaliste, autant par les thèmes abordés que par sa prose, Chantal Creusot nous entraîne dans cette fresque provinciale et partage avec nous l'histoire de plusieurs familles.

Il y a donc Marie, jeune fille simplette au service de la Veuve Laloy, une fermière de poigne, attendrie toutefois par sa bonne à tout faire. Puis la famille Vuillard, dont le fils devient docteur et éminente figure de cette société. Viennent ensuite les Laribière, avocats de renom, puis les Lamaury, libraires.

La vie s'écoule donc, les destins se croisent, certains s'épousent, d'autres s'ignorent, des enfants naissent. Ces enfants qui, justement, essaient d'aller "plus haut" que leurs grands-parents et parents, ont un autre idéal, cherchent le bonheur, essaient de vivre leurs passions et n'entendent pas se marier par arrangement...

Les femmes sont très présentes dans ce roman, beaucoup sont effacées, bourgeoises sages et fidèles au service de leur mari, ou s'accommodant de leur condition en n'espérant plus rien de la vie.
La nouvelle génération en promet aussi, avec Marianne, la fille du Docteur Vuillard, qui ne supporte aucune autorité et vit comme elle l'entend, ou Michelle Lamaury, militante communiste.
Celle qui règne sur ce petit monde, c'est Hélène Darban, l'épouse du procureur, belle, volage, d'une assurance incroyable, que tous les hommes désirent et que toutes les femmes jalousent...

Mais la vie et son lot de surprises toucheront chacune et chacun, riches, pauvres, jeunes, vieux, et on se rend compte que le destin frappe où il veut, sans aucune considération.

Nous découvrons ces vies, un repère généalogique est proposé en premières pages, lequel est bien utile parfois pour ne pas se perdre, surtout en début de lecture. Mais au fil des pages on s'en passe, tant nous sommes imprégnés de ces personnages parfaitement présentés et de leurs relations croisées.

Une jolie découverte que ce premier et dernier roman, Chantal Creusot étant décédée peu de temps après l'avoir écrit.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Mai en automne [Texte imprimé], roman Chantal Creusot
    de Creusot, Chantal
    Zulma
    ISBN : 9782843045806 ; EUR 22,00 ; 05/04/2012 ; 389 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Abandonné à mi- chemin

3 étoiles

Critique de Ludmilla (Chaville, Inscrite le 21 octobre 2007, 64 ans) - 21 octobre 2016

Arrivée à un peu plus de la moitié de ce livre, je me suis aperçue que je m’ennuyais, que j’avais du mal à me rappeler qui était qui (et pourtant il y a une table des principaux personnages en fin de livre – qu’il aurait d’ailleurs été plus judicieux de placer au début).
Des retours dans le passé incompréhensibles, pas de personnage principal (en tout cas moi je n’en ai pas identifié). Il ne se passe pas grand-chose. J’ai donc décidé d’abandonner ce livre (qui n’est pas pour moi), ma PAL en contient sûrement de meilleurs.


Forums: Mai en automne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mai en automne".