Monsieur Jean, tome 6 : Inventaire avant travaux de Charles Berbérian (Scénario et dessin), Philippe Dupuy (Scénario et dessin)

Monsieur Jean, tome 6 : Inventaire avant travaux de Charles Berbérian (Scénario et dessin), Philippe Dupuy (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Blue Boy, le 19 février 2013 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 641 

Une BD on ne peut plus parisienne !

Depuis que Monsieur Jean, trentenaire parisien, a déménagé avec sa compagne, il fait de drôles de rêves oppressants. Il a laissé son appartement ainsi que le lit ayant appartenu à ses parents à son ami Felix, cet enfoiré avec ses théories à la con qui n’arrive même pas à élever correctement son gosse. Mais très vite, les fantômes de ses géniteurs vont se manifester, suscitant chez lui remords et culpabilité. Et puis il y a ce carton qu’il a découvert dans le nouvel appart, dernière preuve de vie de l’ancien propriétaire décédé, qu’il n’ose pas jeter, obsédé par un souvenir d’enfance. Monsieur Jean devrait faire gaffe, s’il continue à cogiter comme ça, c’est la déprime qui le guette…

La logique aurait voulu que je découvre cette série avec le tome 1, mais c’est un peu par hasard que je suis tombé sur ce tome 6. Heureusement, chaque volet semble constituer une histoire autonome, et du coup cela n’a pas été du tout gênant pour rentrer dans l’histoire. On se familiarise tout de suite avec les personnages, plutôt attachants par ailleurs. Monsieur Jean est l’archétype du parisien moderne, un peu déphasé, un peu dépressif avec ses problèmes existentiels, figure centrale autour de laquelle gravite une galerie de personnages tous aussi fêlés les uns que les autres, à l’exception de sa compagne qui réussit tant bien que mal à garder les pieds sur terre.

Le graphisme est plutôt stylisé et dégage une certaine poésie louchant vers un onirisme un peu inquiétant quand Monsieur Jean est pris dans le filet de ses cauchemars. Heureusement, le trait sait rester léger et contribue à ne pas plomber l’ambiance, d’autant que l’humour est toujours présent au fil des pages. J’ai trouvé particulièrement amusant le dialogue imaginaire avec les parents du héros tout au long du récit, notamment la mère qui, tout fantôme soit-elle, n’a rien perdu de son pouvoir castrateur vis-à-vis de son fils… L’atmosphère cosy de Paris et ses habitants sont fort bien croqués, pas de doute, cette BD doit faire un tabac chez les bobos intra-muros.

Dans l’ensemble, ces tranches de vie parisiennes m’ont paru plutôt sympathiques et cet épisode aux accents alleniens m’a donné envie de découvrir le reste de la série.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Monsieur Jean, tome 6 : Inventaire avant travaux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Monsieur Jean, tome 6 : Inventaire avant travaux".