Le perroquet qui bégayait de Alfred Hitchcock

Le perroquet qui bégayait de Alfred Hitchcock
(The mystery of the shuttering parrot)

Catégorie(s) : Enfants => 12-15 ans , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Kalie, le 27 janvier 2013 (Sarthe, Inscrit le 4 juillet 2010, 51 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 3 693 

Un bon policier pour la jeunesse

La série « Les trois jeunes détectives » figure parmi mes livres de la Bibliothèque verte préférés. Si Alfred Hitchcock prête son nom à ces romans ; il s’agit en réalité d’un pseudonyme collectif. En revanche, les auteurs font bien intervenir fictivement le célèbre réalisateur dans chaque épisode. Il a souvent le mot de la fin dans les épilogues. Véritable mentor, c’est lui qui confie les enquêtes à nos détectives amateurs. Toute proportion gardée, l’esprit de ces histoires pour la jeunesse est proche de l’œuvre d’Hitchcock (notamment sa série TV « Alfred Hitchcock présente »). En effet, les énigmes apparemment insolubles font intervenir la logique et les solutions sont souvent étonnantes.

Nos héros sont des jeunes californiens très sympathiques. Le cerveau de la bande, Hannibal Jones, est un gros garçon, un peu vantard mais malin. Peter Crentch, le sportif du trio, est un tantinet froussard. Il n'apprécie pas toujours les initiatives d’Hannibal. Enfin, Bob Andy, l’intellectuel du groupe, s’occupe du travail de documentation. Ils se réunissent souvent chez Hannibal sous un monceau d'objets hétéroclites, au cœur d’une brocante où se cache leur Q.G. : une vieille caravane accessible par plusieurs entrées secrètes et équipée, entre autres, d'un laboratoire et d'un téléphone. A noter que les trente-sept titres de la version française sont assez cocasses. J’en possède encore deux : « La mine qui ne payait pas de mine » et le présent livre « Le perroquet qui bégayait ».

La bande est ici à la recherche de plusieurs perroquets et d’un mainate. Ces animaux connaissent par cœur des phrases énigmatiques. Mises bout à bout, elles pourraient désigner la cache d’un butin. Mais, nos apprentis policiers ne sont pas les seuls sur l’affaire…

Bien que destiné à un jeune public, j’ai relu ce livre avec plaisir. Il faut dire que la fluidité de l’écriture, le suspense et les révélations (la nature du trésor, sa cachette…) hissent ce roman jeunesse au niveau d’un policier pour adulte de qualité moyenne.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Forums: Le perroquet qui bégayait

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le perroquet qui bégayait".