Avant toi de Jojo Moyes

Avant toi de Jojo Moyes
(Me before you)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par CC.RIDER, le 26 janvier 2013 (Inscrit le 31 octobre 2005, 62 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (299ème position).
Visites : 4 650 

Une rencontre improbable

Louisa Clark, une jeune anglaise de 27 ans, se plait dans son travail de serveuse au café « Au petit pain beurré » mais un jour elle se retrouve au chômage quand son patron est obligé de mettre la clé sous la porte. Vivant encore chez ses parents, prolétaires qui tirent le diable par la queue, elle se voit proposer un poste d'auxiliaire de vie auprès d'un handicapé, Will Traynor, riche et beau trader, devenu tétraplégique suite à un très grave accident de la circulation. Mais dès sa prise de fonction, Louisa se sent fort mal reçue et même rejetée. Will semble aigri, négatif et très sarcastique. Il vit très mal le fait d'être cloué dans son fauteuil roulant, dépendant d'un soignant, Nathan, et incapable de pratiquer toutes les activités (parapente, saut à l'élastique, escalade, plongée) qui donnaient à sa vie antérieure tout son piment. Et pour ne rien arranger, Alicia, sa fiancée, vient même lui annoncer son mariage avec Rupert, un de ses amis... La mission de Louisa est d'autant plus difficile que Will a déjà attenté à ses jours et ne s'est laissé que six mois de sursis. Louisa parviendra-t-elle à lui redonner goût à la vie et à le faire revenir sur sa décision ?
Un roman à la fois sentimental et dramatique d'une telle intensité et d'un tel rythme qu'il est difficile de le quitter avant la fin. Beaucoup d'émotions, des personnages attachants, profondément humains avec lesquels le lecteur entre immédiatement en empathie. Des thèmes graves comme le handicap lourd et l'euthanasie traités avec intelligence, honnêteté et délicatesse. Ce livre, pendant littéraire (en plus grave) du célèbre film « Intouchables » va certainement permettre aux valides de mieux comprendre le drame que vivent certains handicapés. Un récit touchant, émouvant et même déchirant sur la fin, et -merveille- qui ne tombe jamais dans le mélo, l'eau de rose voire le sentimental grâce à l'humour, l'acuité du regard et la générosité de l'auteure, excellente observatrice et psychologue. Enfin, cerise sur le gâteau : un style impeccable, très vivant, rapide, fluide et rendu très vivant par de nombreux dialogues. Un petit bijou que cette rencontre improbable...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bouleversant!

9 étoiles

Critique de Alapage (, Inscrite le 7 février 2017, 47 ans) - 11 mai 2017

Il ne faudrait pas voir ce bouquin comme étant une simple romance entre une aide-soignante et un trentenaire tétraplégique. Il est beaucoup plus que cela!

Louisa est une jeune fille, fin vingtaine qui vient tout juste de perdre son emploi. C'est alors qu'elle se voit dans l'obligation de poser sa candidature pour un poste de six mois en tant qu'aide-soignante. Faut dire que les emplois sont assez rares et peu rémunérés dans son village. Lors de son entrevue, elle ne comprend pas pourquoi elle a obtenu le poste aussi facilement. Mais dès sa première rencontre avec Will, elle commence à comprendre : "Ses yeux ont rencontré les miens et, après un instant, il a émis un gémissement terrifiant. il a tordu la bouche dans un nouveau cri qui m'a glacé les sangs."

Après une semaine au service de celui-ci, elle est prête à tout (ou presque) pour quitter cet emploi. Malheureusement c'est impossible. Sa famille compte sur elle et sur cet excellent revenu.

Finalement, un jour où elle n'en peut plus, elle va remettre Will à sa place. Dès lors leur relation prendra une nouvelle direction : "Apparemment, Will et moi avions fini par trouver une manière plus décontractée de vivre ensemble. Grosso modo, il se montrait impoli et grossier à mon égard, et, de temps à autre, je lui rendais la monnaie de sa pièce. Il m'ordonnait sur un ton brutal de faire telle ou telle chose, et je lui répondais que, s'il y tenait vraiment, il n'avait qu'à me le demander gentiment. Il jurait et me disait que je lui « cassais les bonbons », et je lui répliquais qu'il n'avait qu'à se passer de casse-bonbons pour voir comment il s'en sortirait. Ça manquait un peu de spontanéité, mais cela semblait fonctionner pour lui comme pour moi. Parfois, il paraissait presque soulagé de constater que quelqu'un était disposé à le rudoyer, à le contredire ou à lui dire qu'il se comportait comme un mufle."

Un jour, Louisa surprendra une discussion et comprendra la raison pour laquelle la mère de Will l'a embauchée pour une période de six mois seulement. Celui-ci a déjà prévu de mourir dans la dignité et la date est fixée. Louisa part donc en mission : "J'avais cent dix-sept jours devant moi pour trouver à Will Traynor une bonne raison de vivre." Quant à Will, il s'est également donné une mission soit celle de permettre à Louisa de sortir de sa coquille et d'apprendre à croquer dans la vie.

À plusieurs moments, l'auteure nous permet de voir d'autres perspectives que celle vue par Louisa. Ces perspectives nous permettent de concevoir plusieurs paradigmes face à la décision de continuer à vivre ou non lorsque la qualité de vie n'est plus selon nos attentes et qu'il n'y a plus de possibilités d'améliorations. Mourir dans la dignité est un sujet extrêmement délicat et l'auteure a su relever le défi de l'aborder avec beaucoup de réalisme et de douceur.

Au-delà de cet élément, j'ai bien aimé voir Louisa s'épanouir aux côtés de Will. Une jolie romance qui tarde un peu à venir... La scène où nos deux protagonistes se décident à aller danser au mariage d'Alicia est tout à fait touchante.

Je dois dire que le roman m'a beaucoup surprise par les émotions et réflexions qu'il a suscitées en moi. En fait, il m'a profondément bouleversée. J'étais loin de m'attendre à une intrigue aussi profonde et émouvante, à des mots qui s'ancrent ainsi dans mon cœur. Le seul point négatif que je peux reprocher à ce roman, c'est le peu de place que l'auteure fait aux pensées de Will. J'aurais aimé un roman à deux voix. Sinon, c'est un vrai coup de cœur. Il me reste à visionner le film maintenant! En espérant que celui-ci sera à la hauteur du roman!

C'est un beau roman… et bien plus que ça

9 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 61 ans) - 11 novembre 2015

En débutant cette lecture, je me suis dit "encore une Bridget Jones".
Puis j'y ai vu un "remake" de "De rouille et d'os" ; le schéma coutumier de la brave fille et de l'handicapé aigri puis adouci par la présence de la jeune femme pleine de bonne volonté.
Mais ces impressions n'ont pas duré. Rapidement, je me suis passionnée pour cette relation entre Louisa, jeune femme issue d'un milieu modeste et Will, bourgeois nanti, devenu tétraplégique.
Deux personnes qui ne se seraient jamais rencontrées sans l'accident de Will, alors qu'ils ne vivaient qu'à quelques kilomètres l'un de l'autre.
Le talent de l'auteure est d'avoir su sublimer cette relation, en démontrant subtilement mais efficacement tout ce que l'un va apporter à l'autre, et surtout que cet échange est à double sens.
Et tout ça avec un humour incroyable et une émotion omniprésente et exponentielle.

Alors oui, c'est un roman d'amour, oui, c'est un thème déjà vu mais il n'en reste pas moins que j'ai été bouleversée par ce livre et ses personnages.
Bouleversée par les choix que chacun doit faire, par ce qu'implique le respect de ces choix.
Et comme CC.Rider, j'ai bien amputé ma nuit, pour terminer ce roman. Impossible de dormir sans connaître la fin… et même après.

livre qui fait partie de mes top 10

10 étoiles

Critique de KAROLE (, Inscrite le 9 février 2010, 44 ans) - 10 décembre 2014

Magnifique , ce livre est bouleversant .
On rentre très vite dans l'histoire et on s'attache aux personnages.
Je n'ai pas pu résister , l'émotion était si forte que j'ai versé ma larme mais pas que ça non plus j'ai souri aussi et la gorge nouée parfois.
Lecture que je ne pense pas oublier et que je conseille fortement
Ce roman aborde une question extrêmement sensible mais je n'en dirai pas plus, une belle leçon de vie.

Une belle histoire...

10 étoiles

Critique de Macapat (, Inscrite le 26 juin 2014, 64 ans) - 28 octobre 2014

Un livre comme je les aime, on les commence et on est pris jusqu'à la fin tellement l'histoire est belle...même si les larmes sont là!!!

Grande remise en question

10 étoiles

Critique de Camenowk (, Inscrite le 1 septembre 2011, 30 ans) - 15 octobre 2014

Que dire de ce roman ? Il m'a fait beaucoup réfléchir sur ces personnes essayant d'avoir une vie normale tout en étant dans une situation anormale. Je comprend son souhait de la Suisse, son envie de ne plus être "défini" par son fauteuil mais en même temps ça parait tellement égoïste pour les autres. Dur de se mettre à la place de la famille et de la personne...

Pour le côté joyeux, Louisa Clark est attachante, pleine de détermination et d'envie pour sortir Will de sa peine. On espère, j'espère, pendant toute ma lecture qu'elle va réussir à lui redonner le goût de la vie.

Je pense que deux fins auraient été possibles mais celle-ci est parfaite car ça laisse au lecteur le soin de réfléchir a ses conditions de vie et de savoir l'apprécier deux fois plus

Magnifique !!!

9 étoiles

Critique de Vigneric (, Inscrit le 26 janvier 2009, 51 ans) - 2 août 2014

Le sujet n'est pas facile, mais l'auteur le traite ici avec humour et tendresse. Et surtout sans jamais tomber dans le "pathos".
Ce livre m'a fait me poser de nombreuses questions : Que ferais-je dans la même situation ? Comment vivre avec un handicap aussi lourd ? Comment l'entourage doit/peut réagir ? etc...

Une belle leçon de vie

10 étoiles

Critique de Charli (, Inscrite le 4 juin 2014, 31 ans) - 4 juin 2014

Une histoire poignante et bouleversante dont on ne peut pas se détacher même une fois le livre refermé.

Forums: Avant toi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Avant toi".