L'or et le sang, Tome 1 : L'appel du large de Maurin Defrance (Scénario), Fabien Nury (Scénario), Fabien Bedouel (Dessin), Merwan (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par PPG, le 23 janvier 2013 (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 43 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 368 

Un beau travail d'équipe !

Prometteuse entrée en matière que cet "appel du large" proposé par 5 compères, chose très rare dans le monde de la bande dessinée, aux manettes pour le scénario, le dessin et les couleurs. Force est de constater que c'est une belle réussite. Cette fine équipe en est à son troisième album ; le dernier étant sorti en août 2012.

Que raconte ce premier opus ? Tout simplement les souvenirs du vieux Corse Léon Matilo, évoqués à son petit-fils. Ils s'attachent à décrire de façon nostalgique, mais sans fioritures, sa rencontre, puis son amitié, envers l'aristocrate Calixte de Prampéand, alors lieutenant d'infanterie de l'armée française. Nous sommes dans les tranchées, et la mort rôde tout autour d'eux mais épargne ces deux-là. Au fond d'un cratère d'obus, ils feront la rencontre d'Ahmed, un spahi marocain. Comme si en un instant l'avenir pouvait s'arroger le droit d'imposer une trajectoire nouvelle, cette survie miraculeuse amorcera non seulement un nouveau départ pour ceux-là, mais aussi une convergence vers une destinée commune.
De retour chez lui, de Prampéand ne rentre plus dans le moule duquel il était sorti. Rapidement, il envoie balader les conventions, repoussant femme et famille et décide de mener de folles aventures dangereuses avec Léon, revenu le voir de façon impromptue un jour dans sa vaste demeure. Première embarcation dans leur voilier l'"Arudj", pour une première opération : un trafic d'armes : on achète, on vend, on livre, c'est tout simple. Et le frisson, on le choisit pour vivre intensément... au nom de la liberté.

Dès les premières pages, nous sommes conquis. Autant les textes, que les dessins, tout va à l'essentiel. Les couleurs, vives et intenses ne s'embarrassent pas de détails ; et les nombreuses zones d'ombre, sombres par définition, créent le sentiment que tout peut basculer dans le tragique d'un instant à l'autre. Ce contraste couleurs/noir fait mouche. Les vingt premières planches dans les tranchées sont magnifiques de réalisme.

Une belle introduction et la suite confirmera cette impression. Les protagonistes gagneront en épaisseur et la psychologie de Prampéand s'affinera peu à peu. Un beau mélange d'aventure, de violence, d'exotisme et d'idéalisme compose cette série.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  L'or et le sang
  • L'or et le sang, Tome 1 : L'appel du large

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'or et le sang, Tome 1 : L'appel du large

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'or et le sang, Tome 1 : L'appel du large".