L'aube écarlate de Lucius Shepard

L'aube écarlate de Lucius Shepard
( The golden)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Xa4, le 10 janvier 2003 (Bruxelles, Inscrit le 5 mars 2001, 39 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 2 415  (depuis Novembre 2007)

Le vampire se vend à la tonne

L'aube écarlate est une histoire de vampire "façon Anne Rice", c'est à dire un récit qui prend le point de vue de la créature de la nuit et non celui d'un chasseur de vampires (comme "Dracula", par exemple).
Les vampires sont tous réunis dans un château des Carpates pour une cérémonie rituelle : la décantation. Il s'agit du partage d'une jeune vierge au sang particulièrement goûteux. Malheureusement, la pucelle est sauvagement assassinée la veille de la cérémonie. C'est à Beheim, ancien commissaire fraîchement vampirisé qu'on colle la dangereuse corvée de l'enquête. Car il faut absolument punir le sacrilège commis.
Voilà donc pour le point de départ du roman. Et c'est ici que s'achève la partie objective de la critique que, cher lecteur, vous avez sous les yeux. Par où commencer la liste des désagréments qui parsèment cette lecture ???
Tout d'abord, il semble que, depuis qu'Anne Rice a lancé la mode, plus personne ne puisse parler de vampires sans les érotiser. "L'aube écarlate" n'y fait pas exception, et va sans doute un peu plus loin, en clachant une petite scène de cul à la truelle. Je dis bien "scène de cul", parce qu'il n'y a pas d'autre mot, tant elle est maladroite et d'un goût douteux. Ensuite, comme toute enquête policière, celle-ci possède son lot de rebondissements. Or ceux qui ne sont pas prévisibles partent dans tous les sens, faisant par là perdre une bonne dose de crédibilité à l'histoire toute entière. Enfin, le principal reproche que l'on puisse faire à ce roman, c'est qu'il contient trop d'éléments. Si Lucius Shepard avait pris la peine de les développer dans une saga, peut-être sa vision du vampirisme aurait-elle eu une vraie saveur. Condensées en un seul volume, elles laissent un trop fort goût d'"à peu près", d'inachevé.
Bon, tout cela ne m'a quand même pas empêché de terminer le livre. La description que j'en donne peut le faire paraître plus abominable qu'il ne l'est réellement. Mais il y a tellement d'autres romans fantastiques bien meilleurs, que ce serait dommage de vous arrêter à celui-là.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'aube écarlate

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'aube écarlate".