Chats du Caire de Lorraine Chittock

Chats du Caire de Lorraine Chittock

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Animaux

Critiqué par Malic, le 12 décembre 2012 (Inscrit le 9 décembre 2005, 76 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 686 

Divines créatures, ou presque

En Egypte, si le chat n’est plus considéré comme un dieu, il a cependant gardé de beaux restes de cet antique statut. Seul animal – mais le chat est-il un animal ? – autorisé à pénétrer dans les mosquées, il met à profit ce privilège, avec son sens bien connu de l’opportunité, pour faire la sieste sur les tapis sacrés et se désaltérer aux eaux des ablutions ( sa salive n’étant pas réputée impure). De la religion païenne des pharaons au monothéisme de l’Islam, la divine créature a fort bien réussi sa transition.

A l’origine de cette vénération du chat, on trouve une légende, à moins que ce ne soit au contraire la vénération qui ait suscité la légende : un chat aurait un jour défendu Mahomet contre un serpent. En remerciement, le Prophète caressa la tête et le dos de son sauveur. Double Conséquence de cet auguste attouchement : la marque des quatre doigts est restée imprimée sur son front tandis que son dos se voyait accorder l’assurance de ne jamais entrer en contact avec le sol au cours d’une chute.

Pour ce qui est de l’aptitude du chat à retomber sur ses pattes plutôt que sur le dos, chacun a pu la constater. Quant à la marque sur le front, elle ne concerne certes pas tous les chats, mais beaucoup d’entre eux. Observez les matous et minettes de votre quartier et vous en trouverez à coup sûr rapidement un qui arbore quatre traits, formant en l’occurrence un M majuscule, dont je n’irai pas jusqu’à dire qu’il figure l'initiale de Mahomet, la consonne ayant un graphisme très différent dans l’écriture arabe. Curieusement, ces chats à l’empreinte du Prophète sont aussi ceux que nos zoologues appellent « Chats européens ». Allez-vous y retrouver…

Dernière faveur faite par l’Islam au chat : dans la calligraphie savante, le mot le désignant reproduit les contours de sa gracieuse silhouette.

En plus de ces informations sur la gent féline en Egypte (et peut-être dans tout l’Islam), cet album nous offre de superbes photos des chats du Caire. Chats tour à tour mystérieux, familiers, câlins, distants, bref comme sont les chats partout, sauf qu’ici on devine qu’ils sont encore un peu plus chez eux qu’ailleurs. Et certains, dans la pénombre d’une mosquée ont des airs d’idoles venues du fond des âges.

De quoi faire de cet album un livre culte pour tous les amis et amoureux des chats.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Chats du Caire

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Chats du Caire".