A découvert de Harlan Coben

A découvert de Harlan Coben
(Shelter)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Pytheas, le 4 février 2013 (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 52 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (32 184ème position).
Visites : 2 547 

c'est un Mickey maousse !!!

4eme de couverture : L'année n'aurait pu s'annoncer plus mal pour Mickey Bolitar. Des événements tragiques l'obligent à vivre temporairement chez son oncle Myron, qu'il croit au moins en partie responsable de sa situation. En plus, Ashley, sa nouvelle petite amie, n'est pas venue en cours depuis des jours et ne donne plus signe de vie. Pire, à l'adresse où elle habitait, personne ne semble la connaître. Mickey, qui a déjà vécu trop de séparations douloureuses, refuse de se laisser faire encore une fois.
Il découvre bientôt qu'Ashley n'était pas vraiment la jeune fille timide dont il était tombé amoureux et qu'elle fréquentait un milieu dangereux. Comme son oncle, Mickey est tenace et peu regardant sur sa propre sécurité, mais il ne s'attendait pas à ce que ses recherches ébranlent tout ce qu'il croyait savoir sur sa famille et mettent au jour une machination qui dépasse de loin tout ce qu'il pouvait imaginer. Mickey va avoir besoin d'aide... mais n'est-il pas déjà trop tard ?


Je m’attendais à beaucoup mieux de la part de l’auteur de « Ne le dis à personne », certes Harlan COBEN est un formidable conteur et lorsqu’on ouvre un de ses livres on a du mal à en décrocher, mais cette enquête menée par une bande d’ados sur un campus de collège manque un tant soit peu d’originalité et surtout de fond. On a l’impression de se retrouver en plein milieu d’ « E.T ». des ados tenant la dragée haute aux adultes, une thématique qui plait beaucoup aux Etats Unis apparemment mais dont le genre semble un peu naïf. Pour tout dire on a du mal à se retrouver dans le jeune héros, qui malgré ses 15 ans et une situation personnelle pour le moins instable, semble inébranlable.
Harlan COBEN a déjà prévu, d’une part de donner une suite à ce roman, se laissant pas mal de portes ouvertes, dans la relation avec l’oncle et celle avec la mère du héros ainsi que dans le Mystère entourant Ema et d’autre part de le faire porter à l’écran, le genre campus étant prisé outre Atlantique. C'est finalement l'impression générale qui ressort de cette histoire ....une commande de son éditeur
Tout cela pour dire qu’il y a d’autres romans de l’auteur à lire si celui-ci vous est encore inconnu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • À découvert [Texte imprimé] Harlan Coben traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Arnaud
    de Coben, Harlan Arnaud, Cécile (Traducteur)
    Fleuve noir
    ISBN : 9782265092501 ; EUR 18,90 ; 06/09/2012 ; 279 p. ; Broché
  • À découvert [Texte imprimé] Harlan Coben traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Arnaud
    de Coben, Harlan Arnaud, Cécile (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266239448 ; EUR 7,30 ; 05/09/2013 ; 320 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une aventure de Mickey Bolitar

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Premier tome de la nouvelle saga Young-Adults

8 étoiles

Critique de Prose-Cafe (, Inscrit le 30 décembre 2014, 43 ans) - 30 décembre 2014

Harlan Coben mène une fois de plus son intrigue d'une main de maître. Le suspense est à son comble dès les premières pages et l'histoire ne cesse de rebondir, pareil au ballon de basket de notre jeune héros.
Quant aux personnages principaux, Mickey et Ema, ils s'affichent comme deux ados rebelles et insolents à souhait. Une chose est certaine, ils ne manquent ni de courage, ni d'audace.
Un très bon thriller pour ados.

MINI BOLITAR

8 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 43 ans) - 12 octobre 2014

Le nouveau héros de Coben.
Moi j'aime bien ce personnage, Mickey le neveu de Myron.
Enquête sympa, personnages sympa.
Vite lu, peut être pas le roman du siècle, mais on ne s'ennuie pas et on passe un bon moment de lecture.

à découvert.... comme le compte en banque de Coben???

2 étoiles

Critique de Seb (, Inscrit le 24 août 2010, 40 ans) - 6 août 2014

Je plaisante bien sûr mais c'est néanmoins l'impression que j'ai eue en lisant ce livre tellement les poncifs sont présents. A croire que Harlan doit honorer ses contrats littéraires auprès de son éditeur. On y retrouve les deux ados capitaines de leur équipe qui sont idiots, la meilleure amie mystérieuse et ultra autonome, la relation oncle/neveu qui se substitue à celle père/fils par défaut. Mickey, le héros, est un gamin affûté aux techniques de combat qui met la rouste à des caïds notoires et qui s'exprime tel un professeur de lettres : sic page 28 LdP - " le couplet sarcastique c'est lassant à force". Bref je n'avais pas aimé les aventures de l'oncle et je ne pousserai pas plus loin cette série qui s'annonce interminable.

Première enquête de Mickey

9 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 43 ans) - 23 février 2014

La relève de Myron est assurée car son neveu, Mickey, marche dans ses pas! Comme son oncle, il joue aussi au basket. Le voici donc qui vit chez Myron et se fait de nouveaux amis à l'école. Notamment Ashley ... Mais elle disparait mystérieusement. Aidé d'Ema et Spoon, Mickey mène l'enquête et découvre Abenoa, mystérieuse organisation ayant un lien avec ses parents. Et qui est cette femme Chauve-souris qui lui annonce que son père est vivant? Beaucoup d'énigmes à résoudre.

Harlan Coben serait-il en train de mettre fin à la carrière de Myron et Win? En tout cas, c'est une réussite!

Dans la famille Bolitar, je voudrais...

7 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 59 ans) - 28 juillet 2013

Mickey Bolitar entre en classe de seconde dans un nouveau lycée. Son père vient de mourir dans un accident de voiture et sa mère est en cure de désintoxication. C'est beaucoup pour un jeune homme qui doit co-habiter avec son oncle, le frère de son père avec qui il ne s'entend pas beaucoup, si ce n'est autour d'un panier de basket.
Car son oncle est le célèbre Myron Bolitar, héros de pratiquement tous les livres de l'auteur.
Le jeune homme va partir à la recherche d'Ashley, belle et énigmatique jeune fille disparue au bout de quelques jours. Il sera aidé des deux "losers" de son école, le fils du concierge surnommé Spoon, et Ema ou Emma, une jeune fille au look gothique et au mauvais caractère. Mais ses deux amis le suivront même quand il se retrouvera devant la porte de la "femme chauve-souris" aux étranges prédictions, ou même dans le club de la Deuxième Chance, endroit dangereux...

Harlan Coben a choisi de s'adresser à un nouveau public en ciblant les adolescents. Mais, pas de doute, Coben, fait du Coben ; exactement le même humour, le même genre de construction, deux histoires qui se rejoignent, des faits anodins qui vont très loin avec seulement un peu moins de violence.
Adepte de l'auteur, je ne peux juger à la place du public concerné même si je pense qu'on doit pouvoir apprécier. Pour une lectrice de mon âge, je dirais qu'il est gentillet.

Forums: A découvert

Il n'y a pas encore de discussion autour de "A découvert".