70% acrylique 30% laine de Viola Di Grado

70% acrylique 30% laine de Viola Di Grado
(Settanta acrilico trenta lana)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Isad, le 17 novembre 2012 (Saint-Germain-en-Laye, Inscrite le 3 avril 2011, 57 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 952 

Dégringolade poétique vers la folie

Le livre débute avec un style qui comporte une (sur)abondance de figures poétiques qui frôle la préciosité. Et ce parti pris de narration continue au fil des pages, aggravé par le fait que le personnage principal tombe dans son monde intérieur qui dénie toute existence au réel. L’histoire m’est apparue comme celle du développement d’une maladie mentale. Elle s’apparente aussi à une sorte de conte glauque avec ses invraisemblances assumées. Les délires fantasmatiques répétés, le découpage de vêtements et l’automutilation forment une grande partie du contenu.

La famille de Camelia, originaire d’Italie vit à Leeds en Angleterre. Lorsque son père meurt suite à un accident et alors qu’il était en voiture avec sa maîtresse, elle quitte l’université et s’occupe de sa mère. Livia, flutiste qui jouait pour la radio devient mutique, se laisse aller et ne sort plus de sa maison. Par mesure de rétorsion, Camelia ne lui parle aussi plus que par regards. Elle fait la connaissance d’un chinois qui tient une boutique de vêtements et qui lui propose de lui apprendre les idéogrammes. Elle en tombe amoureuse mais ce dernier la repousse. D’où une descente vers la dépression profonde.

Aperçu p. 21 « Leeds était paralysé sous un buste orthopédique de neige, il n’y avait plus de toits, in n’y avait plus de pelouse, et il neigeait encore. Les clochers pointus, ongles noirs de sorcière en automne, constituaient maintenant des silhouettes douces et impersonnelles qui sombraient dans le ciel. Quant au soleil, le pauvre, c’était un petit point épuisé, encastré quelque part entre les arbres secs. »

IF-1112-3982

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • 70 % acrylique, 30 % laine [Texte imprimé], roman Viola Di Grado traduit de l'italien par Nathalie Bauer
    de Di Grado, Viola Bauer, Nathalie (Traducteur)
    Seuil
    ISBN : 9782021057430 ; EUR 18,50 ; 23/08/2012 ; 234 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: 70% acrylique 30% laine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "70% acrylique 30% laine".