Star Wars: Legacy, tome 2: Question de confiance de John Ostrander (Scénario), Adam Dekraker (Dessin), Jan Duursema (Dessin), Colin Wilson (Dessin)

Star Wars: Legacy, tome 2: Question de confiance de John Ostrander (Scénario), Adam Dekraker (Dessin), Jan Duursema (Dessin), Colin Wilson (Dessin)
(Star Wars: Legacy Volume 2: Shards)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Exarkun1979, le 9 novembre 2012 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 39 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 329ème position).
Visites : 1 803 

Shards

Darth Krayth est maintenant à la tête de l'empire. Il ne sera pas l'empereur officiel tant qu'il n'aura pas éliminé l'empereur Fel. La BD commence avec un retour en arrière où l'on voit la trahison de deux impériaux, Nina Calixte et son conjoint Morlish Veed. C'est aussi cette trahison qui a amené la chute de l'Alliance Galactique. Malgré la prise de pouvoir de Krayth, ce ne sont pas tous les impériaux qui sont de son côté. Certaines troupes restent fidèles à Fel et les deux camps sont forcés de s'affronter sous la supervision des Sith.

Darth Krayth veut aussi retrouver Cade Skywalker qui possède une pouvoir de guérison qui va au-delà de tout connu mais qui amène en même temps très près du côté obscur. Le Sith envoie donc ses chasseurs de prime pour le capturer.

De son côté, Skywalker est aux prises avec des vieux démons qu'il essaie de cacher avec la drogue. Éventuellement, il devra le faire face malgré que douloureux soit le processus.

Si le premier tome était un introduction à la série, le deuxième rentre de plein fouet dans le coeur de l'action. Ce qui est bien c'est que l'intrigue et le passé des personnages n'est révélé qu'à petite goutte, ce qui permet de pleinement savourer l'histoire. De plus, la narration n'est pas linéaire. Il y a plusieurs flashback ainsi que plusieurs sous intrigues.

Avec Shards, John Ostrander a vraiment toute mon admiration.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Passionnant !

9 étoiles

Critique de Koyolite Tseila (, Inscrite le 14 juillet 2010, 9 ans) - 16 février 2013

Ce second tome de Star Wars Legacy contient 4 histoires qui nous présentent cette sombre saga du point de vue de personnages se trouvant dans des camps et sur des mondes différents.

Ainsi, dans « Alliés », nous sommes sur Bastion en présence de l’Empereur Roan Fel et du Moff Calixte, où nous assistons à des échanges verbaux plutôt tendus entre les deux protagonistes, puisque l’Empereur réalise que c’est Calixte en personne qui a orchestré d’une main de maître la guerre qui sévit dans la galaxie. Et cette dernière confirme les faits ! Cette femme est machiavélique et manipulatrice, comme nous pourrons le découvrir. Elle est drôlement douée et sacrément intelligente… Je dirai de cet épisode qu’il dévoile pas à pas ce qui se trame dans les coulisses du pouvoir et solidifie assurément les bases de l’univers de Legacy. Mon intérêt a été entièrement capté par ces obscures manigances.

Avec « Question de Confiance », nous voici sur Coruscant, le monde-siège impérial. Ce qui fut autrefois le temple Jedi est maintenant occupé par les Sith, et renferme le laboratoire de Dark Maladi, chef des renseignements sith. Cette dernière, en présence de Calixte, torture le Jedi Hosk Trey’lis, afin qu’il lui révèle ce qu’il sait au sujet de Cade Skywalker. Je vous rappelle que si ce pauvre Jedi se trouve dans cette terrible situation, c’est parce que Cade l’a livré aux Sith ! Et j’ajouterai encore que les appareils utilisés pour le faire parler sont plus que « convaincants » et ont de quoi faire cauchemarder n’importe qui, même quelqu’un qui maîtrise la Force… Donc, une fois qu’Hosk a craqué, Maladi délègue à Calixte la responsabilité de retrouver Skywalker. Les deux femmes ne pouvant se blairer, Maladi est certaine que Calixte échouera et qu’elle pourra lui faire payer cher le prix de son échec. Mais ce dont Maladi n’a pas tenu compte, c’est que la sournoise Calixte a plus d’un atout dans son jeu. En effet, cette dernière va envoyer sur la piste de Skywalker un agent à la retraite, une femme du nom de Morrigan Corde. Seulement, quand on commence à réaliser QUI est Morrigan, on en reste tremblant et sans voix ! Je suis impatiente de retrouver ce personnage, afin de découvrir comment elle va pouvoir gérer la dualité de sa position. Cela promet des moments passionnants à venir !

Le scénario des « Fantômes du Passé » se déroule sur Ossus, où Cade Skywalker s’est réfugié au cœur de la jungle, dans les vestiges de l’Académie Jedi. Jadis celle-ci résonnait du bruit des Padawans étudiant la Force. Aujourd’hui, dans le silence le plus complet, elle n’abrite plus que des fantômes et… Cade Skywalker qui se shoote aux bâtons de la mort pour oublier son lourd passé, pour fuir cet héritage qu’il n’a pas demandé, pour se tenir à l’écart de la Force, et sûrement aussi, pour en finir avec la vie. Les Skywalker « du passé », Mara Jade, Anakin et Luke, apparaissent alors à Cade et le poussent à une profonde introspection. Moi qui dans le tome 1 reprochait à ce personnage d’être trop stéréotypé, je suis ressortie chamboulée – émotionnellement parlant – de cet épisode, tout comme Cade, d’ailleurs. John Ostrander a vraiment fait fort pour développer son personnage, mais sans exagérer non plus. Le résultat est magnifique. La cerise sur le gâteau, c’est le retour de cette chère « boîte de conserve » que j’adore : R2D2 !

La première partie de « Prêt à mourir » nous entraîne sur Munto Codru, une planète située sur la bordure extérieure, où un Sith rend visite à un chef de clan, Rikkar-Du, pour lui proposer d’être le représentant officiel de l’Empire sur ce monde. Rikkar-Du réunit alors les autres chefs de clan afin de les unir sous son commandement, mais… non pas pour répondre à la demande du Sith, mais au contraire, pour tenir bon contre la menace que représente les Impériaux ! Evidemment, ça tourne mal pour Rikkar-Du… Ensuite, nous voyons un croiseur interstellaire impérial, l’Intrépide, en orbite au-dessus de la planète. Le gouverneur Vikar Dorn est « invité » à son bord à la demande de Dark Maladi. En réalité, elle l’utilisera comme couverture pour une mission sith sur Bastion qui vise à exterminer l’Empereur Roan Fel. En toute sincérité, je n’ai pas bien compris l’intérêt de la première partie. Est-ce pour montrer au lecteur qu’en tuant Roan Fel, on arriverait au même résultat que sur Munto Codru ? Est-ce pour nous faire comprendre que selon un Sith, en tuant un chef, on rend un peuple vulnérable, ce qui permet de mieux pouvoir le contrôler ? Je suis sceptique sur ce point…

Pour résumer, je dirai que ce second tome de Star Wars Legacy est passionnant. Il a de quoi séduire (pas du côté obscur, je l’espère !) tout fan de la saga. Les événements qui se déroulent dans ce sombre futur sont intéressants et suivent une continuité logique de l’univers de George Lucas. Les personnages et leur caractère sont développés avec soin et, de ce fait, y gagnent en crédibilité. Les dessins sont beaux, mais les plus réussis, sont assurément ceux de Jan Duursema (Fantômes du Passé). Bonne lecture, et que la Force soit avec vous.

Forums: Star Wars: Legacy, tome 2: Question de confiance

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Star Wars: Legacy, tome 2: Question de confiance".