Le bouc émissaire de Daphne Du Maurier

Le bouc émissaire de Daphne Du Maurier
(The scapegoat)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Abigail, le 19 août 2017 (Inscrite le 18 août 2017, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 079ème position).
Visites : 847 

Le bouc émissaire de Daphné du Maurier

Un livre bien écrit, avec un point de départ original. John, un anglais passionné par la France, s'y sent étranger et décide de trouver un sens à sa vie en se rendant à la Trappe. De passage au Mans, il rencontre Jean un aristocrate dispendieux qui étouffe dans sa famille .Ce dernier lui impose de prendre sa personnalité et sa vie car il lui ressemble parfaitement. La substitution a lieu.
En une semaine, John décrit sa découverte d'une famille complexe qui vit repliée dans un château en ruines, perdant son peu de fortune dans une usine de verre archaïque déjà en faillite. Jean est un être égoïste et méchant, qui sème et profite des faiblesses de ses proches.
L'anglais s'applique à rétablir un ordre, à faire renaître amour et gentillesse mais Jean reparaît pour récolter les fruits des actions de son double. John se retirera à la Trappe.et comprend qu'il n'y a pas de mal absolu. Quelque part, en Jean, réside une source de bonté. Il lui a permis de retrouver cette face de son être.
Tout est présenté à travers John et les fils qui relient les membres de cette famille sont admirablement décrits.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Vivre la vie d'un autre

7 étoiles

Critique de Odile93 (Epinay sur Seine, Inscrite le 20 décembre 2004, 64 ans) - 31 décembre 2017

Voici un livre traitant d'un thème bien aimé en littérature : le thème du sosie ou la volonté de se faire passer pour un autre.

Imaginez John, un Anglais érudit et parlant parfaitement le français (oui sinon l'histoire est impossible) rencontrant un comte, Jean Du Gué. Le premier a une vie triste et esseulée et l'autre se démène entre tous ses problèmes sociaux, familiaux et professionnels.

Jean fait boire John et disparaît.

Ainsi John va devenir Jean. C'est là que l'histoire commence et devient intéressante, bien sûr truffée de situations cocasses comme quand John arrive au château (puisqu'il découvre qu'il est châtelain) et cherche sa chambre et découvre par là même qui est sa femme, drôle encore quand il distribue des cadeaux aux membres de sa famille mais se trompe et crée un malaise. Et les situations se multiplient de page en page.

Les 3/4 du livre sont divertissants, le lecteur découvre en même temps que John la vie de Jean mais ensuite, l'histoire devient longuette jusqu'au coup de théâtre final.

Bien sûr, il faut croire dans cette histoire ce qui est totalement incroyable, à savoir l'existence d'un sosie parfait (qui n'est pas un jumeau) qui non seulement ressemble parfaitement à l'autre personne mais qui en plus ait la même voix. Evidemment, l'histoire est invraisemblable mais c'est véritablement la curiosité qui m'a portée et conduite à lire tout le livre.

Forums: Le bouc émissaire

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le bouc émissaire".