Aleksis Strogonov tome 2 : Kino
de Jean Regnaud (Scénario), Émile Bravo (Dessin)

critiqué par Patman, le 22 octobre 2012
( - 57 ans)


La note:  étoiles
Aleksis m'attend
Contraint à l'exil après ses amours avec la belle baronne Dachkova (voir tome 1 Biélo), Aleksis Strogonov se retrouve dans un train bloqué aux portes de Berlin mêlé à des centaines d'autres réfugiés. parmi eux, Dieter, un prisonnier allemand qui revient de Sibérie et avec lequel notre héros se lie d'amitié. Celui-ci est un baratineur de première et à l'art d'embobiner les gens et ...de s'attirer des ennuis ! Quand les autorités allemandes refoulent les réfugiés, Dieter et Aleksis réussissent à s'éclipser et gagnent Berlin. Ils s'installent chez le cousin de Dieter, un marchand de saucisses militant actif d'un mouvement nationaliste : les "chemises prunes" (référence à la couleur violacée de leur costume !). Le chef du mouvement, un certain Mayer, les fait entrer comme machinistes dans les studios de cinéma UFA...

Deuxième tome des aventures d'Aleksis Strogonov. Cette fois c'est l'Allemagne des années 20 qui sert de décor aux turpitudes du pauvre Aleksis ! L'occasion pour les auteurs de nous plonger dans la grande crise qui secoua l'Allemagne après la première guerre mondiale et qui vit l'émergence d'un parti de sinistre mémoire ! C'est toujours aussi drôle et magnifiquement dessiné, un vrai plaisir de lecture.