Le rêve le plus long de l'histoire : Tome 1, Alexandre le Grand ou le rêve dépassé ; Cléopâtre ou le rêve évanoui ; L'Empereur Julien ou le rêve ... de Hoh
de Jacques Benoist-Méchin

critiqué par Chene, le 3 octobre 2012
(Tours - 49 ans)


La note:  étoiles
Le rêve le plus long de l'histoire
Les éditions Omnibus ont eu la judicieuse idée de rééditer les sept biographies écrites par Jacques Benoist-Méchin décédé en 1983. Sept biographies ayant un fil conducteur : « le rêve le plus long de l’histoire ». Ce rêve est celui d’unir l’Occident et l’Orient. Et ce rêve a été poursuivi par plusieurs personnages de l’histoire. Ce rêve peut s’éteindre avec la mort d’un conquérant, il renaît quelques années voire quelques siècles plus tard chez un empereur ou chez une reine. Ce premier volume rassemble en 1518 pages (qui se lisent toutes seules) les quatre premières biographies du « rêve le plus long de l’histoire » : Tout d’abord « Alexandre le Grand avec le rêve dépassé ». Puis « Cléopâtre avec le rêve évanoui », suivi de « l’Empereur Julien avec le rêve calciné » et enfin « Frédéric II de Hohenstaufen ou le rêve excommunié ». Si ces personnages ne vous disent rien, ils ont pourtant profondément marqué leur époque et ont changé la face du monde de bien des façons. Ces biographies sous la plume talentueuse de Jacques Benoist-Méchin sont des livres de références pour de nombreux historiens et de passionnés.