La leçon interrompue de Hermann Hesse

La leçon interrompue de Hermann Hesse

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone , Littérature => Nouvelles

Critiqué par TRIEB, le 30 septembre 2012 (BOULOGNE-BILLANCOURT, Inscrit le 18 avril 2012, 66 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 791 

SOUVENIRS D'ENFANCE

Pour ceux dont la fréquentation de l’œuvre d’Hermann Hesse est familière, ou renvoie aux années soixante ou soixante-dix, périodes qui correspondent au sommet de sa popularité littéraire parmi les publics d’Europe et d’Amérique du Nord, la lecture du recueil de nouvelles intitulé : « La leçon interrompue » sera le prétexte d’un ressourcement.

On y découvre au long des cinq nouvelles composant le recueil les fils conducteurs et obsessions de Hermann Hesse : Mon enfance , L’histoire de mon Novalis , Le mendiant, Mon camarade Martin , La leçon interrompue , décrivent des souvenirs personnels relatifs à des tranches de vie bien précises de l’auteur : des traces laissées par une édition précise des œuvres de l’écrivain Novalis, une rencontre fortuite entre son père et un mendiant, la description d’un camarade de classe , Martin, et pour finir une leçon interrompue par un professeur qui charge Hermann Hesse de lui révéler une imitation de signature par l’un de ses condisciples sur son carnet scolaire .

Certes, le style des récits pourra paraître suranné à des lecteurs contemporains, excessivement guindé. Pourtant, l’auteur nous émerveille, comme il l’a fait dans toute son œuvre avec simplicité, fraîcheur, curiosité. Hermann Hesse souligne dans ces récits la puissance du souvenir comme source de création littéraire, la déformation de ce matériau, lorsque nous le soumettons à l’épreuve de la confrontation, à la vérification de sa véracité. L’auteur du Loup des steppes dénonce aussi, même si c’est entre les lignes , l’éducation autoritaire génératrice de peur et de conformisme qui régnait alors dans les établissements scolaires allemands :

« Je sais qu’il faut tenir compte du comportement particulier des garçons à un moment particulier de leur existence (…) néanmoins, je ne puis m’abstenir de m’affliger et de dénoncer certaines choses ( …) Toute ma vie, j’ai conservé une vive prédilection pour les petits écoliers et j’ai retrouvé sur leur visage rougissant l’expression de mes angoisse d’autrefois . »

Il s’inscrit parfaitement dans la tradition de la littérature allemande, des Bildungsromane, ces romans d’apprentissage popularisés par Goethe, Jean Paul. Il revendique l’influence de ce courant littéraire ; l’actualité de son œuvre est intacte : comment vivre sa vie avec spiritualité sans se noyer dans le matérialisme ? Quelles sont les clés de la tolérance, comment trouver son alter ego amoureux ? Comment découvrir les autres pleinement ? Toutes ces questions sont évoquées avec beauté dans ses œuvres. Un grand auteur à découvrir, ou à relire avec un plaisir inentamé.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La leçon interrompue

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La leçon interrompue".