L'éthique du journalisme
de Éric Rohde

critiqué par Veneziano, le 21 septembre 2012
(Paris - 39 ans)


La note:  étoiles
Encadrer les libertés d'expression et d'information
La profession de journalisme participe d'un droit à l'information et de la liberté d'expression. Ce sont les textes, nombreux, qui régissent cette dernière, qui servent de cadre juridique à la déontologie de la profession. Leur profusion rend difficile leur conciliation et le respect simultanée de chacune des obligations pesant sur les journalistes.
A cela, s'ajoutent des difficultés d'ordre technique, le manque de temps, l'absence de maîtrise totale du sujet traité, les légèretés comportementales liées à la vérification des sources, le respect aléatoire des règles d'objectivité.

Ce petit ouvrage est assez clair sur la pratique et les principes de la profession. Il peut être surprenant, sur un plan logique, qu'ils soient présentés dans cet ordre.
Il permet de recadrer des choses plus ou moins connues, de manière diffuse, d'en affiner les connaissances. Il donne envie d'aller plus loin.
Il est même assez bien illustré, notamment sur les dérives journalistes. C'en est d'autant plus appréciable que ces courts ouvrages didactiques pêchent quelque peu, sur ce point.

Ce petit livre est donc utile et plutôt bien fait.