Freaky Fridays
de Brigitte Aubert

critiqué par Marvic, le 9 septembre 2012
(Normandie - 62 ans)


La note:  étoiles
Se méfier des apparences
Hélène Robinson mène une vie tranquille de retraitée dans la région de Deauville. Veuve depuis quelques mois, elle a trouvé une occupation dans la fabrication de gâteaux.
Mais sa petite vie calme va radicalement changer, quand, en allant porter un gâteau d'anniversaire à ses voisins, elle assiste à la tuerie de toute la famille.
Les deux tueurs ne l'ayant pas vue, elle part discrètement chez elle, et, surprise, est entièrement prête pour partir dans les minutes qui suivent. Bien lui en prit, les deux tueurs l'ayant repérée rapidement.

S'ensuivent 200 pages de folles poursuites, d'imbroglio, d'agents doubles, de trahisons où se trouvent mêlés les mafias, les services secrets, les trafics d'armes russes, américains et français.

Heureusement que Mamie Hélène, alias Vera Di Angelo, n'a pas « perdu la main »!
Ah, ces vendredis 13!
Une petit roman policier drôle, une caricature légère des romans d'espionnage, pas inoubliable mais assez sympathique.