Thorgal, tome 27 : Le Barbare de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

Thorgal, tome 27 : Le Barbare de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Otto, le 9 novembre 2002 (Chimay, Inscrit le 7 septembre 2002, 60 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 218ème position).
Visites : 2 636  (depuis Novembre 2007)

Aaahhhhhhhhhhh!

Quoi? Personne n'a envoyé de critiques sur un Thorgal???? Voilà le 27ème volume de l'histoire lu, pas encore relu. Et c'est toujours avec un grand plaisir! On touche encore aux origines de Thorgal dans ce volume, avec une entrée dans le monde Romain... Je me demande comment les auteurs vont s'en sortir pour la suite. Car évidemment, il y a une suite à attendre grr grr grr! Bon, il n'aura sans doute pas un prix littéraire, comme ceraains anciens volumes ( ex:les archers, mais je reste toujours aussi captivé par cette saga. Bref, c'est super chouette! Otto

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

ouf...ça repart

7 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 27 juillet 2014

Après le mauvais album précédent, confus et mal travaillé, une certaine appréhension pointait avant la lecture de ce nouveau tome des aventures de Thorgal.
Dès la scène d'ouverture, cette crainte disparait tant le réalisme de la traite des esclaves est bien rendu: Thorgal, trouvé à demi-mort dans le désert en compagnie de ses compagnons et de sa famille est en effet acheté pour servir de gibier à une chasse pour les fils des notables de la province du Ponant... bien entendu il parvient à s'en sortir et doit par la suite participer aux épreuves qui opposent les différentes provinces de l'Empire (qu'on devine être le romain...?)

Très rythmé, le scénario est plaisant, même si parfois il y a des airs de déjà-vu... (la compétition d'archers....), on ne s'ennuie pas un instant à la lecture de cet album qui dégage une atmosphère très particulière... très noire, assez réaliste. Décidément les albums qui s'éloignent de la veine de la science-fiction sont vraiment les plus réussis selon moi.

Un gros bémol cependant, le dessin de Rosinski, si bon par ailleurs, accuse une petite baisse, le découpage est parfois déconcertant, le trait est moins alerte... il y a beaucoup moins de belles cases que par le passé et même la couverture compte parmi les moins réussies.

Forums: Thorgal, tome 27 : Le Barbare

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Thorgal, tome 27 : Le Barbare".