Les vertus de l'enfer de Pierre Boulle

Les vertus de l'enfer de Pierre Boulle

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Pytheas, le 18 juin 2012 (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 54 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 330ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 019 

les paradis artificiels

Dans les années 70, aux Etats-Unis, John Butler est un drogué, un minable, un homme fini avant d'avoir commencé à vivre, un ancien du Viet-nam (enfin un ancien du Viet-nam qui a abandonné son poste à la première alerte), il est lâche, sans ambition, une vie de néant. un camé dont l'unique préoccupation est de se procurer sa prochaine dose.
Un jour un des dealers qu'il côtoie lui propose d'entrer dans son réseau, dans l'organisation qui l'emploie et à partir de ce jour sa vie va changer.
Cet homme mou, réfractaire à tout genre d'efforts va révéler de véritables talents et ce donner corps et âme à son héroïne ...
l'organisation a besoin de chimistes car elle veut pouvoir contrôler sa production de A à Z, John va mettre à profit ses médiocres études, mais surtout renouer une relation avec l'une de ses ex condisciples qu'il va séduire, afin qu'elle lui apprenne tout ce qu'elle sait sur la transformation de la matière première. Une fois arrivé à ses fins, il l'abandonnera sans autre forme de procès.
John se révèlera un bon, un très bon chimiste même, si bien que l'organisation va l'envoyer à la source, en Birmanie, afin de produire sur place son nectar. Là bas John va se révéler l'égal des plus grands, de ceux qui ont faits la réputation de la French connection. Il arrive à des taux de pureté dans la transformation de l'opium que même César, la référence en la matière, n'a pu atteindre.
Mais il ne peut se résoudre à abandonner son chef d'oeuvre et part avec les équipes de transport afin de convoyer la marchandise vers les ports occidentaux, défendant son enfant jusqu'à la mort.
Un superbe Livre d'aventures une excellente étude de caractère
Un héros qui sort du caniveau pour atteindre la consécration dans la seule chose en laquelle il croit.
un Scénario diabolique une histoire magnifique, comment se fait il que ni Stanley Kubrick, ni Alan Parker ou encore Danny Boyle n'aient jamais pensé à porter à l'écran un tel roman ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les chemins de la guérison

8 étoiles

Critique de Fabert (, Inscrit le 10 octobre 2015, 66 ans) - 3 juin 2016

John Butler, héroïnomane, après deux cures de désintoxication dont l'une avant son départ du Vietnam, se retrouve sur les trottoirs des Etats unis. Il se trouve enrôlé par un dealer pour revendre, à son tour, de la drogue. Il est décrit comme manquant de volonté, paresseux, lâche devant la vie, asocial.
Ses études ratées de chimie vont quand même l'aider à gravir les échelons de la hiérarchie de son réseau. En effet, il reprend en autodidacte ses études de chimie et passe de petit revendeur au rang de chimiste.
Pierre Boulle nous entraîne alors dans une aventure qui suit une filière de la drogue passant par la Birmanie. John Butler trouvera sa guérison et sa rédemption dans ce périple mouvementé.
J'ai aimé le style dynamique de l'écriture ainsi que l'intrigue originale qui est vraiment crédible. Le portrait psychologique du héros est bien cerné quant à la conclusion , à savoir la guérison par le travail choisi ou une passion à découvrir....

Forums: Les vertus de l'enfer

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Pas de films mais une série télévisée 2 Avada 26 juillet 2012 @ 12:34

Autres discussion autour de Les vertus de l'enfer »