Au lieu-dit Noir-Etang... de Thomas H. Cook

Au lieu-dit Noir-Etang... de Thomas H. Cook
(The Chatham school affair)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Tanneguy, le 15 juin 2012 (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 79 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 490ème position).
Visites : 2 296 

Je préfère le titre original... plus adapté

Le titre "traduit" ne me disposait pas a priori à entamer ce livre, et je serais passé à côté d'un excellent roman, original et bien construit.

Le narrateur, au crépuscule de sa vie, se remémore les évènements dramatiques auxquels il a pris part, adolescent plus ou moins révolté et idéaliste, quelque 50 ans plus tôt. Au début, on ne sait pas très bien ce qui s'est réellement passé et il faudra attendre les dernières pages pour connaître le fin mot de l'histoire... Le lecteur pourra savourer entre temps le style élégant de l'auteur qui s'attache à nous faire partager le souvenir qu'il a conservé de la Nouvelle-Angleterre de cette époque, d'une société très conservatrice, d'un milieu scolaire que certains quaalifieraient de rétrograde aujourd'hui.

Un vrai plaisir de lecture, même si quelques passages peuvent être qualifiés de "convenus"

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un régal

10 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 58 ans) - 4 décembre 2018

Classé par je ne sais quel hasard dans la catégorie "polar", ayant d'ailleurs reçu le prix du meilleur polar des lecteurs de Points, ce petit bijou a tout de l'excellent roman (et pas grand-chose en commun avec le style précité).

1926, dans une petite ville puritaine de la Nouvelle Angleterre (nord-est des États-Unis), un jeune garçon découvre la relation particulière qu'entretient la très séduisante Mademoiselle Channing avec Monsieur Reed. Tous deux sont enseignants à Chatham School, un pensionnat pour élèves argentés. Le problème est que Monsieur Reed est marié et père d'une petite fille et que Mademoiselle Channing est vraiment trop jolie ! La meute des bien-pensants(es) se déchaîne silencieusement mais pressent que le moment de la vengeance est proche. Le bon ordre pourrait-il se rétablir ?

Un texte tout en finesse, une très belle découverte.

Les pièces d'un puzzle

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 60 ans) - 14 mai 2014

Henry Griswald est un notaire âgé et solitaire. Quand un homme arrive dans son étude pour lui demander de s'occuper de la vente d'un terrain au bord du Noir-étang, il ne peut empêcher les souvenirs liés à cet endroit de remonter même si ceux-ci datent des années 1926 et 1927.
Commence alors une étrange narration, mêlant les souvenirs d'enfance d'Henry à la vie quotidienne d'une école à cette époque, et l'arrivée d'une belle et jeune professeure Elizabeth Channing.
Tout doucement, l'auteur sèmera les indices, à la manière de pièces de puzzle cachées dans le décor qui nous permettront de reconstituer le drame, ne nous donnant la dernière pièce qu'à la toute dernière page, dans un crescendo subtil, bien loin de l'agitation classique des romans policiers et autres thrillers.

Bien que plutôt adepte de ces derniers, j'ai été prise dans l'histoire de ce drame, dans la montée en puissance du suspense jusqu'à la fin de ce roman mieux construit que traduit.

Mystère noir pour belle histoire

8 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 39 ans) - 22 mars 2014

En revenant dans le passé pour nous narrer une histoire qui a bouleversé sa vie, le narrateur nous place dans le rôle qui a été le sien à l'époque, d'observateur témoin du drame. On est alors transporté dans une atmosphère noire et sombre d'une petite bourgade perdue du début du 20ème siècle. On va y rencontrer les personnages aussi attachants qu’intrigants que l'on va suivre dans une histoire d'amour tragique et les rumeurs qu'elle va engendrer.
Passant constamment de 1926 à des dizaines d'années plus tard, ce roman raconte aussi la naïveté et l'insouciance de la jeunesse, qui manque de recul et d'expérience pour prendre les bonnes décisions. Le narrateur découvre avec l'âge, le rôle qu'il a peut-être joué malgré lui dans ce terrible fait divers, aveuglé qu'il était par ses croyances innocentes d'enfant face à l'amour.
Racontée dans une langue simple et agréable, Thomas H Cook imagine un décor extrêmement visuel, avec ses mystères et son ambiance noire mélancolique, où l'amour n'a d'issue que dans les profondeurs des marécages du lieu dit Noir-Etang!

The Chatham School Affair ! Un pur délice ...

10 étoiles

Critique de Mandarine (, Inscrite le 2 juillet 2010, 46 ans) - 22 octobre 2012

Oui, j'adhère !!! J'adhère au style vieillot très british, à l'ambiance un peu "ghost" de la fin XIX.
La construction du livre qui est assez formidable permet des allers-retours entre l'instant présent qui appartient au narrateur et les souvenirs. Chaque partie distille avec tact et subtilité juste ce qu'il faut pour nous donner envie de tourner encore et encore les pages... On sent vite et on sait que le narrateur est lié à tous ces évènements mais tous les indices, preuves, rapports, souvenirs, photos ne m'ont pas aidée plus que cela ... pour mon plus grand plaisir.
D'un côté, on a un aperçu de la société de l'époque, de sa rigidité, de ses défauts, de ses faiblesses également. Et de l'autre, on a du rêve, de l'évasion, de la joie. Ces deux côtés sont très bien rendus au travers des personnages Arthur Griswald et Mle Chaning par exemple et ce monsieur Reed qui voyage entre les deux. Et quand ces deux mondes s'affrontent ...
Pas une minute d'ennui, un texte clair qu'on a envie de déguster.
J'ai toujours évité Thomas H. Cook car j'avais des a priori mais ce livre m'a prouvé que j'avais complètement tort et que j'ai bien fait de me laisser prendre au jeu.
Bonne lecture !

Forums: Au lieu-dit Noir-Etang...

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Au lieu-dit Noir-Etang...".