L'Ogre de l'espace
de Gregory Benford

critiqué par Isad, le 3 juin 2012
(Occitanie - 61 ans)


La note:  étoiles
Panoplie des réactions face à l’inconnu
Nous côtoyons le monde des scientifiques et leur hiérarchie, de l’opérationnel au communicant en passant par le bureaucrate, selon une progression de carrière qui veut que le plus connu soit le plus loin de la réalité concrète, acquérant ainsi une vue plus globale des enjeux. Des scientifiques participent ainsi aux plus hauts niveaux de décision en conseillant le président lorsque survient une entité intelligente venue de l’espace. Du secret impossible à tenir voulu par les politiques, ils parviennent à faire accepter de faire partager certaines connaissances.

La crainte des êtres humains face à l’inconnu devant un objet qui vient d’ailleurs et toutes les réactions qui se manifestent, de la curiosité à la peur sont bien montrées. Ainsi, quand cet être demande à ce qu’on lui numérise des esprits humains dont il enrichit ses voyages, c’est le refus de principe des dirigeants, toujours suspicieux. S’ensuivent des rétorsions et des contre-mesures.

Les histoires d’amour ne sont pas absentes du roman, poignante avec la lutte contre le cancer et la dégradation physique ou discrète dans le réconfort des corps face à la tension de la situation.

En conclusion, un bon roman à plusieurs niveaux de lecture.

IF-0512-3885