Bordel foot
de Collectif

critiqué par Nothingman, le 2 juin 2012
(Marche-en- Famenne - 38 ans)


La note:  étoiles
Le foot rend fou!
Lancée en 2003 par Stéphane Million et Frédéric Beigbeder, la revue Bordel a pour vocation de donner un espace de liberté à la plume de la nouvelle génération des auteurs français. Depuis tout ce temps, cette revue de nouvelles paraît à intervalles réguliers et se décline maintenant sous forme de thème. Euro 2012 oblige, le thème était donc tout trouvé : le ballon rond et son univers.
Parmi les plumes confirmées (Mathias Malzieu, Arnaud le Guilcher, Vincent Duluc (L’Equipe),…), on trouve beaucoup de nouvelles voix à découvrir.
Certains aiment le foot un peu, passionnément, à la folie… D’autres trouvent le prétexte de ce thème pour lancer piques et critiques au sport roi. On y parle de supporter de Barcelone, on y côtoie Georges Best, Eric Cantona ou Platini, on y revit à l’envi le match rugueux de demi finale de la coupe du monde de 1982 entre l’Allemagne et la France, on se remémore avec douleur le drame du Heysel,…
Evidemment, comme dans tout pareil exercice de style, chacun aura ses préférences pour telle ou telle nouvelle. Personnellement, mes chaussures à crampons m’ont guidé vers celle de François Reibel, une ode amoureuse à la grande équipe de Sedan de 1965. Et encore celle de Perrine Le Querrec ou cette balle de cuir, qui rend les gens fous, est vue comme une sado-masochiste avide de coups reçus. Bien vu !
Des rires, des joies, des larmes, futilité et passion, grandeur et décadence : le foot quoi !.