Contes et légendes de Bretagne
de Patrice Thoméré, Pierre Rousseau (Illustration)

critiqué par CC.RIDER, le 21 mai 2012
( - 61 ans)


La note:  étoiles
Aussi charmants que traditionnels
Bilz est un garnement qui fait le désespoir de sa pauvre mère Marc'harit. Il n'aime rien tant que chaparder tout ce qui passe à sa portée et il ne se voit d'autre avenir que celui de voleur. Mais le seigneur du lieu ne l'entend pas de cette oreille. Il décide de lui imposer toutes sortes d'épreuves... Mona est la plus belle de toutes les filles de l'île d'Ouessant. Un jour, le roi des Morganes, un peuple de l'eau, l'entraîne dans les profondeurs avec le projet de l'épouser. Mais il se retrouve en rivalité avec son propre fils qui convoite la belle tout autant que lui... Un pauvre bûcheron et sa femme sont las de toujours devoir trimer. Une petite fée leur apparaît et leur remet une bourse remplie de louis d'or ainsi qu'un pot. Ils doivent cacher le pot sous terre sans jamais chercher à l'ouvrir. A cette condition, quoiqu'ils fassent, le nombre de pièces contenues dans la bourse restera constant...
Ainsi débutent trois des treize contes traditionnels bretons de cet ouvrage de compilation destiné à la jeunesse. L'ensemble est frais, agréable, malicieux et plein de tendresse pour la condition humaine. Avec ce type d'histoires, le lecteur nagera en pleine fantaisie agrémenté d'une certaine morale parfois surprenante. Il rencontrera des fées, des sorcières, des sirènes et même des korrigans, ces petits bonshommes qui vivent sous terre et dansent toute la nuit. Il découvrira des trésors cachés, des villes englouties et apprendra que parfois un destin de manant peut n'avoir rien à envier à celui d'un roi. On ne dira jamais assez combien les contes et les légendes peuvent être une source prodigieuse de rêve et d'enseignement non seulement pour la jeunesse mais également pour tous les âges de la vie. Bien écrit, agréable à lire, élégamment illustré et, cerise sur le gâteau, complété par un intéressant dossier sur la Bretagne et la culture celte, cet ouvrage mérite d'être placé entre toutes les mains.