Un thé en Amazonie de Daniel Chavarría

Un thé en Amazonie de Daniel Chavarría
(Allá ellos)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Pietro, le 30 avril 2012 (Inscrit le 14 mai 2006, 39 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (20 786ème position).
Visites : 2 006 

Une oeuvre grandiose qui mêle habilement espionnage, politique et aventure

Voici le meilleur roman de cet auteur cubain, une épopée magnifique, qui mélange des thèmes variés comme l'espionnage, la pharmacologie, la politique, le franquisme..
Un cocktail détonnant, et une galerie de personnages aux destins hors du commun - il fallait un sacré souffle pour écrire une histoire aussi complexe, passionnante de bout en bout, étalée sur des décennies.
De la campagne espagnole à l'Amazonie, en passant par Cuba et les Etats-Unis, on suit médusés les aventures d'hommes et de femmes qui n'étaient jamais destinés à se rencontrer.
Les destins se mêlent et se démêlent autour d'une simple feuille d'un arbre qui pousse en pleine forêt d'Amazonie dans des endroits si peu hospitaliers que seuls les Indiens et les chercheurs d'or y accèdent. Cette feuille aux propriétés multiples va faire l'objet de toutes les convoitises au plus haut niveau, en pleine guerre froide.
Une écriture puissante, une intrigue haletante, une oeuvre frémissante de beauté: tout est réuni, pour les amateurs de John Le Carré, Ken Follett, ou encore Robert Ludlum.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Déception

5 étoiles

Critique de Lebrac (, Inscrit le 1 août 2013, 48 ans) - 2 août 2013

Le démarrage du roman était parfait : une plante amazonienne aux propriétés étonnantes déclenche un avalanche de convoitises et de complots d'une firme pharmaceutique, de la CIA et des fonctionnaires locaux véreux. Las, l'auteur s'est mis à multiplier les personnages et à compliquer le récit sans raison. Il y a aussi des personnages attachants ou marquants que nous perdons en route (Zé par exemple). A titre d'exemple, tous les personnages de la famille Arnaiz étaient absolument superflus. J'ai le sentiment que le roman est un prétexte pour faire de la pédagogie historique autour de divers thèmes : communisme, fascisme, aristocratie Espagnole, mondes des services secrets, ...etc. Il en résulte une fin de lecture pénible (ma femme a même laissé tomber la lecture au milieu du livre). Et encore, nous, lecteurs français, avons beaucoup de chance car la version originale fait 200 pages de plus et intègre tout un laïus sur un chef de services secrets cubain!

Un cocktail explosif !

9 étoiles

Critique de Maxibapt (, Inscrit le 23 août 2009, 47 ans) - 4 août 2012

La découverte dans la jungle amazonienne d’une plante, forcément très rare, aux propriétés exceptionnelles va attirer l’attention de la CIA qui l’utilisera, notamment pour lutter contre Cuba. Cette trame servira de fil conducteur à de nombreuses autres thématiques impactant plusieurs pays et plusieurs époques. Aventure, espionnage, histoire, politique sont au programme. C’est donc une lecture très riche et un peu folle qui vous est proposée !

Le récit est dense et touffu avec beaucoup de personnages et d’histoires qui partent un peu dans tous les sens mais qui restent au service de l’intrigue et de sa conclusion. On ne s’y perd pas, ou pas longtemps. C’est rythmé avec des chapitres souvent très courts (il y en a 92 !) et l’intégration de rapports d’expériences scientifiques. Mention spéciale aux personnages, complexes et étoffés, parfois à la fois détestables et attachants !

C’est bien écrit, remarquablement bien construit, original et ambitieux, bref, à lire !

Forums: Un thé en Amazonie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un thé en Amazonie".