Qui de nous deux? de Gilles Archambault

Qui de nous deux? de Gilles Archambault

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Angreval, le 31 mars 2012 (Brossard, Inscrit le 11 août 2010, 73 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 402ème position).
Visites : 1 848 

L'intensité de celui qui reste

Le poème mis en exergue par l'auteur illumine le récit.
Qui de nous deux
Partira le premier,
Qui de nous deux
Ira vers les cyprès
Dormir près du soleil
Entre les oliviers. . . (Marc Ogeret)

Gilles Archambault capte le fil de ses pensées dans les mois qui ont suivi le décès de sa femme Lise. Au fil des souvenirs, il retrace certaines étapes de sa vie de couple en s'attardant davantage au sens des choses qu'aux événements qui en sont le prétexte. On partage sa perte, sa douleur aussi lorsque l'inéluctable déchéance du cancer emporte Lise.

D'un point de vue littéraire le récit est habilement mené. L'intensité croit, suivant en cela la progression de la maladie, mais bien plus en terme d'émotions que d'événements.

Inévitablement, il suscite la réflexion sur la mort, sur le deuil à faire, mais jamais autant que lorsqu'il rappelle la valeur des moments vécus ensemble et l'importance d'y être attentif.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Sentiments d'abandon

6 étoiles

Critique de Saumar (Montréal, Inscrite le 15 août 2009, 86 ans) - 6 septembre 2012

Gilles Archambault livre, sous forme de journal s’échelonnant sur quelques mois, ses états d’âme vécus sur la maladie et le décès de sa femme Lise. Il s’interroge sur le sens de la vie, sur le vécu de son couple et, sur le vide et l’absence ressentis après l’événement.

En fait, c’est un récit autobiographique intense et émouvant, empreint de dignité et de sentiments humains. C’est une vie, de cinquante-deux ans d’amour, qui s’envole avec ses joies, ses doutes, ses difficultés et ses complicités que les couples amoureux connaissent.

Ayant moi-même expérimenté la souffrance de la maladie et de la perte d’un être cher, je suis touchée par ce récit et je partage les pensées intimistes de l’auteur. Même lorsqu’on croit le deuil terminé, l’ennui et la solitude viennent envahir l’esprit de temps à autre. Certains souvenirs restent toujours présents. Je termine sur une réflexion de Gilles Archambault. « Ce qui est triste dans la mort, c’est qu’après avoir passé une vie à aimer une personne, on doive un jour la quitter ».

Forums: Qui de nous deux?

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Qui de nous deux?".