Le Médecin de campagne de Honoré de Balzac

Le Médecin de campagne de Honoré de Balzac

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Chene, le 23 mars 2012 (Tours, Inscrit le 8 juillet 2009, 47 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 941ème position).
Visites : 1 933 

Savoureux...

Un médecin de campagne, nommé Benassis transforme une bourgade de misère frappée de crétinisme aigu en une ville prospère. Ce médecin admirable ne cherche ni gloire, ni fortune. Il ne veut faire que le bien. Une sorte de saint. Il vit lui-même assez sobrement.
La première partie du roman est consacrée aux vues politique et économique de cet homme modèle et aux résultats surprenant de sa politique. A travers ce médecin, Balzac expose ses propres vues politiques. Certains de nos hommes politiques devraient s’en inspirer d'ailleurs. Le but recherché n'est pas le profit personnel, mais le bien et le développement de la communauté et donc à terme celui de l’individu. Balzac nous expose aussi ses points de vues moraux, notamment sur la place de la famille et du chef de famille fondement de toute société. Ces idées sont assez désuètes aujourd’hui mais néanmoins elles ne sont pas dépourvues de tout intérêt.
Les autres parties du roman évoquent la retraite de Russie de 1812 et les campagnes Napoléoniennes, à travers deux anciens grognards, Grondin et Goguelat. Grondin est le dernier pontonnier encore vivant qui a construit au péril de sa vie en plongeant dans l’eau glacée pendant la retraite, le pont qui permit à l’Empereur et à l’armée de passer la Berezina et ainsi d’échapper aux Russes. Grondin est vieux et vit dans la misère. Il n’a jamais été reconnu comme héros national. Il doit travailler pour survivre. Là aussi est évoquée la grande misère dans laquelle furent plongés les anciens combattants de l’Empire Napoléonien.
Le roman est aussi un éloge de la nature. J’ai adoré ce livre que j’ai savouré avec délice page après page. L’histoire est plaisante et remarquablement écrite (comme d’habitude avec Balzac). Les tableaux de la vie paysanne sont réalistes et instructifs. Ils retracent l’époque admirablement. Les détails sur les campagnes Napoléoniennes sont à dévorer pour les amateurs. Encore une fois, Balzac maîtrise son art.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le Médecin de campagne

10 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 37 ans) - 14 novembre 2012

Ce livre de Balzac raconte comment l'arrivée d'un médecin changera drastiquement un petit village. Il raconte à son interlocuteur comment il s'y est pris pour assainir les moeurs et avec quelle efficacité il a construit l'économie complète du village. De plus, au fur et à mesure de la lecture, on découvre les passé des personnages principaux à travers leurs confessions.

La première partie du roman est quand même très naïve et remplie de la pensée magique sur la facilité de redresser une économie. C'est ce qui fait en même temps le charme du livre. La seconde partie sur les confessions est aussi excellente et elle est très Balzacienne. L'auteur raconte l'histoire tragique des trois personnages principaux.

C'est vraiment un livre très agréable et facile à lire.

Forums: Le Médecin de campagne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Médecin de campagne".