Les mutinés de l'Elseneur de Jack London

Les mutinés de l'Elseneur de Jack London
( The mutiny of the Elsinore)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Heyrike, le 24 septembre 2002 (Eure, Inscrit le 19 septembre 2002, 50 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 646ème position).
Visites : 2 521  (depuis Novembre 2007)

Roman inachevé.................

M. Pathurst entreprend une croisière pour rompre avec la monotonie de sa vie terne sur un magnifique navire commandé par un capitaine cultivé et raffiné, accompagné de la ravissante jeune fille de ce dernier. Le second du capitaine, M.Pike un "vieux de la vieille" (il cache son vrai âge), assure tout le service tandis que le capitaine reste isolé dans sa cabine transformée en tour d'ivoire.
M. Pathurst est effrayé lorsqu'il découvre les matelots qui composent l'équipage du navire, qui d'après ses descriptions détaillées de leur physionomie, ressemblent plus à des animaux proches du singe qu'à des hommes civilisés. Il fait état de leur race en distinguant aisément les croisements ethniques dont sont issus ces monstres hideux et repoussants.
Et l'histoire va se dérouler ainsi, dans des descriptions comparatives entre la classe sociale à laquelle il appartient lui et les officiers de bord, y compris la fille du capitaine, et le monde des matelots qui représente le peuple asservi.
Il fait une description d'un des matelots qu'il considère comme un "mélange d'Irlandais et de Juif, assurément Juif par son nez….….", ce qui n'est sans rappeler ces propagandes nazies qui voulaient que l'on reconnaisse un juif à son apparence, non cela ne me disait rien de bon…. mais je poursuivis quand même le livre jusqu'au chapitre 22 où je tombais sur un passage honteux de la part de cet écrivain, où le personnage M. Pathurst fait le constat suivant : 90% de l'équipage a les cheveux bruns alors que sur le pont arrière du bateau (les officiers) tous sont blonds….…... que les aryens blonds aux yeux bleus sont nés pour gouverner et commander….….…... qu'à l'avant du bateau les 90% de bruns sont des esclaves trimant pour les aryens qui ont pour rôles de les discipliner et les gouverner !….….….….…. la meilleure nourriture et le confort sont réservés à ceux de l'arrière pendant qu'à l'avant ils vivent dans une bauge à cochons.….. le capitaine est le roi, Pike est le chef des soldats, la fille du capitaine est la princesse et notre héros est le digne héritier de son père qui à son époque a contraint des inférieurs à édifier la fortune dont il profite maintenant.
Visiblement Jack London en vieillissant a adopté des théories dangereuses sur le genre humain, lui qui avait connu tant de péripéties au cours de sa jeunesse, n'a pas su en tirer les meilleures leçons d'humanité, et pourtant il fut un socialiste engagé une grande partie de son existence, ce qui ne l'empêcha pas de virer vers une sorte de racisme nauséabond. Regrettable de la part de l'auteur de Croc Blanc.
Et c'est avec une grande consternation et un certain dégoût que j'ai refermé le livre, préférant en rester là.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Rooh luii heureusement qu'il y a le contexte

10 étoiles

Critique de Mammmuth (, Inscrit le 18 décembre 2012, 35 ans) - 18 décembre 2012

Sans aucun doute le livre le plus Noir de London, tour à tour raciste, malveillant, haineux, je ne pensais pas que celui ayant écrit le Mexicain ou Face de Lune puisse être aussi perdu...

...Un excellent livre à recommander à toutes personnes aimant la mer et le monde maritime §

Forums: Les mutinés de l'Elseneur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les mutinés de l'Elseneur".