La Route d'émeraude
de P. J. Lambert

critiqué par PA57, le 18 mars 2012
( - 36 ans)


La note:  étoiles
Un bon thriller
Le roman débute en l'an 1457, par l'assassinat sous la torture de Jacques Coeur. La suite se passe de nos jours, dans le Massif Central, où un cadavre mutilé est découvert. Maxime Langelot, voleur à ses heures perdues, se retrouve impliqué dans l'enquête, sans être le coupable. Curieux de nature, il essaye d'en savoir plus sur ce meurtre, et finit par se retrouver poursuivi à la fois par des meurtriers et par la police. Avec l'aide de Delphine, sa compagne, et de son oncle, il va enquêter sur cette histoire pour sauver sa peau.
Ce thriller se lit très vite et est très efficace. Il est constitué de beaucoup de très courts chapitres. L'écriture est simple, sans lourdeurs.
A conseiller pour tous les amateurs du genre.