Osmose perpétuelle (4 entretiens) de Jacques Izoard

Osmose perpétuelle (4 entretiens) de Jacques Izoard

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances , Théâtre et Poésie => Poésie

Critiqué par Catinus, le 18 février 2012 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 69 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 934 

Escaliers liégeois

Quatre entretiens avec le poète liégeois, Jacques Izoard qui nous parle de poésie, bien entendu, mais aussi de la vie de tous les jours, de ses fascinations et de la ville de Liège (par et pour laquelle il est également fasciné).
Voici quelques extraits de ce petit ouvrage. Merci aux Editions de l’Atelier de l’agneau. A signaler que les œuvres complètes de Jacques Izoard ont été publiées aux Editions de la Différence.


Extraits :


- (…) Je pense qu’il est difficile d’écrire ou de vivre dans un lieu, sans voir ce lieu, sans le connaître, et c’est pour cela que je peux dire qu’il y a, entre la ville de Liège et mon travail d’écriture une sorte d’osmose perpétuelle. (…) On est imprégné dans l’endroit dans lequel on vit, et cela transparaît à tous moments dans les textes que l’on écrit, dans les textes que l’on produit, qu’on le veuille ou non !
Parfois, c’est tout à fait délibéré ; je me dis que je vais parler clairement de quelque chose de la ville … J’ai écrit ainsi une série de textes où il est surtout question des escaliers de Liège : il y a à Liège, beaucoup d’escaliers amusants, qui vont un peu dans tous les sens, du fait que la ville est entourée de collines ! Il est difficile de faire de longues promenades sans passer fatalement par certains escaliers à Liège. (…)

- Mais dans les écoles où j’ai donné cours pendant très longtemps – beaucoup trop longtemps – pendant quarante ans donc, de 1960 à 2000. Là-bas, évidemment, j’essayais un peu de … pas distiller la poésie, de l’instiller, au goutte à goutte. C’est quelle méthode ça ? La méthode homéopathique, oui. J’essayais une méthode homéopathique pour essayer de sensibiliser les étudiants. C’est pour cela qu’au début de chaque heure, j’avais inventé la notion de poème du jour. Il y a bien le potage du jour, pourquoi pas le poème du jour … Et déjà, ça était intéressant. Parce que les élèves avant le cours de français disaient « Ah ! Il va lire le poème du jour ! », » Monsieur, n’oubliez pas le poème du jour ! « (…)

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Osmose perpétuelle (4 entretiens)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Osmose perpétuelle (4 entretiens)".