Un oiseau pour le chat de René Hénoumont

Un oiseau pour le chat de René Hénoumont

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 17 février 2012 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 68 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 488 

On sacré p'tit fî , mi-Lîdjeu,mi-Ardennais !

René Henoumont est certainement un des écrivains les plus populaires de Belgique francophone. Il est wallon, plus singulièrement d’origine liégeoise , aime chanter sa ville, sa province. « Un oiseau pour le chat « est probablement le plus connu de ses vingt ouvrages. C’est l’histoire de Henri-Léon, né à Herstal ( comme Charlemagne ! ), villette tout près de Liège. L’autobiographie –romancée comporte trois parties : l’enfance liégeoise mais également la découverte de l’Ardenne tout proche, avec plus particulièrement les localités comme Filot et Hamoir. Ensuite ses années de lycéen, à l’athénée, et ses premiers amours. Et enfin les semaines d’exode en France, fuyant l’avancée de l’armée allemande en mai-juin 1940.
Henoumont nous décrit de nombreux personnages, hauts en couleur, comme le grand-père Crohimont, l’oncle Valère , Paulin et Lulu la rouquine ; sa meilleure amie, Lorraine ; madame Didine, qui tient un café impasse du Paradis ; la notairesse madame Raymonde et la très mystérieuse Favor qui grimpe sur les plus hauts sommets des Pyrénées …
Cette délicieuse épopée est truffée de mots et d’expressions wallonnes dont la traduction se trouve directement dans le récit, entre parenthèses ( c’est plus mieux qu’en bas de pages vu qu’ il y en a beaucoup et pour la lecture aussi ).
Sachez enfin qu’Henri-Léon aime la chasse et que la pèche est sa passion ( ce qui ne constitue pas spécialement mes tasses de thé, mais bon-bref autrement c’est extra ! ).


Extrait :

- J’ai dix-huit ans. Je rêvais de Canada, d’Amazonie, d’Afrique, du Far West. Je sais allumer un feu de bois avec trois allumettes, même sous la pluie. Je connais le nom des plantes et de tout ce qui vole et bouge dans les bois de mon pays. J’ai lu Jack London, Erckmann-Chatrian , Mayne-Reid, Jules Vernes, Genevois, Daudet … Je suis lycéen, mobilisable et puceau. Je n’avais jamais quitté mon pays de Liège. Me voici à l’autre bout de la France, presque en Espagne. Huit jours de bécane, trois jours en train. J’ai été mitraillé et bombardé. J’ai eu faim et soif et très peur. J’ai frappé à des portes qui se sont ouvertes pour nous accueillir, parfois pour nous lâcher les chiens au cul, parfois pour nous offrir un lit ou la paille de la grange…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Un oiseau pour le chat

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un oiseau pour le chat".