L'Histoire de France : De Clovis à Nicolas Ier
de Calvi

critiqué par Shelton, le 8 janvier 2012
(Chalon-sur-Saône - 63 ans)


La note:  étoiles
Une lecture sympathique... mais sans plus !
Comme il est bon, parfois, d’ouvrir un ouvrage sans prétention, pour seulement s’offrir le plaisir de sourire, voire rire, avec des dessins et du texte. Calvi est un illustrateur de presse qui est passé par un grand nombre de titres de presse de Combat à France-Soir, de Télérama au Figaro, sans oublier le Monde, l’Auto-journal, la Vie Française, le Journal du Dimanche… Il travaille maintenant à la rédaction d’ouvrages plus entiers et complets et cette « histoire de France », revue et corrigée rejoindra celle de San Antonio au Panthéon des éclats de rire sur notre passé… et présent !

Certes, que les jeunes écoliers ne se limitent pas à cet ouvrage de référence pour apprendre notre destin national car il se pourrait que leurs résultats strictement scolaires ne soient pas à la hauteur de leurs espérances et du travail fourni pour entrer dans le monde de Calvi.

Calvi va donc reprendre toute notre histoire, y compris Jeanne d’Arc, nouvelle égérie à la mode, dotée d’une ressemblance physique forte avec une certaine Ségolène Royal, et pour chaque événement spécifique, un texte et un dessin, au minimum. Il y aura toujours une lecture premier degré possible si bien que nous revisitons notre Histoire, mais aussi une lecture second degré qui permet de voir notre population politique contemporaine se projeter, plus ou moins volontairement ou consciemment, dans le passé… pour notre plus grand plaisir !

J’avoue que les petits chapitres ne sont pas tous aussi drôles, que certains dessins frôlent le génie tandis que d’autres auraient pu être oubliés, mais c’est toujours comme cela dans le dessin de presse, le summum est atteint par intermittence.

Une petite lecture sympathique avant de replonger dans des œuvres plus sérieuses… Une telle phrase ne pourra qu’exaspérer l’auteur et à juste titre, mais que voulez-vous, c’est ainsi que la caricature et le pamphlet sont considérés dans ce pays, un art de seconde ou troisième catégorie. D’ailleurs, si vous voulez vraiment évaluer cet aspect des choses, lisez cette Histoire de France et venez donner votre avis ! Non ?