Lanfeust de Troy, tome 2 : Thanos l'incongru
de Scotch Arleston (Scénario), Didier Tarquin (Dessin), Yves Lencot (Couleurs)

critiqué par Jean Loup, le 22 août 2002
(Vaulx en Velin - 46 ans)


La note:  étoiles
...Et la série trouve son grand méchant !
La magie est omniprésente dans le monde de Troy, où chacun posséde un pouvoir. Le jeune Lanfeust, au contact de l'épée d'un chevalier de passage, se révèle détenir un pouvoir illimité que nul n'a jamais possédé. C'est pourquoi, accompagné par le vieux mage Nicolède et ses deux ravissantes filles, Lanfeust se rend à
Eckmül, la cité des sages. Il va y rencontrer les trois érudits Lignole, Bascréan et Plomynthe, qui forment le conseil qui dirige la ville. Face à Lanfeust, leurs avis divergent ; ils décident cependant de le garder pour le former. Mais Lanfeust va devoir tout abandonner pour secourir Nicolède et la belle C'ian. Mais pour cela, il lui faut s'opposer au redoutable Thanos, adversaire craint par les trois érudits eux-mêmes... Ce deuxième tome de la célèbre série "Lanfeust de Troy" poursuit avec brio l'intrigue alléchante posée dans le premier volume. Hébus le Troll va poser quelques problèmes au groupe, et Cixi est toujours aussi aguicheuse, mais ce sont surtout les nouveaux personnages qui marquent ce nouvel épisode. Les trois sages d'Eckmül vons sans doute jouer un rôle important, notamment Bascréan qui risque d'oeuvrer pour éliminer Lanfeust. Quant à Thanos, qui donne son nom à l'album, il va certainement devenir LE méchant de la série, puisqu'il semble, comme le héros, avoir des capacités hors du commun. Le trait de Tarquin est toujours aussi plaisant, et a même gagné en précision. Arleston, lui, livre un bon scénario, avec quelques pointes d'humour bien dosées qui ne remettent heureusement pas en cause la dynamique générale de l'histoire. Confirmation, donc, de l'impression favorable augurée par le premier numéro de la série.
Thanos 10 étoiles

Toujours aussi bon que le premier!

Franckyz - - 40 ans - 11 février 2006