XIII, tome 11 : Trois montres d'argent de Jean Van Hamme (Scénario), William Vance (Dessin)

XIII, tome 11 : Trois montres d'argent de Jean Van Hamme (Scénario), William Vance (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 12 décembre 2011 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 214ème position).
Visites : 1 539 

Et c'est reparti !!!

Peut-être, ne le saviez-vous pas, mais Jean Van Hamme et William Vance, les deux auteurs de la série XIII, avaient un fantasme. Ils souhaitaient depuis longtemps, réaliser un grand western à la Blueberry ! Ressusciter le souffle épique de Jean-Michel Charlier, reprendre la narration graphique de Jean Giraud, faire rêver les lecteurs dans de grands espaces en les envoyant à la poursuite d’un trésor hypothétique…

Non ! Je ne délire pas et je ne veux surtout pas trop critiquer ce onzième volume des aventures de XIII – que j’aime bien par ailleurs – mais affirmer que nous sommes en train de sortir de la série initiale – basée comme certains le savent sur politique et espionnage – pour plonger dans un genre littéraire nouveau… certaines pages de cet album seraient mieux positionnées dans des séries comme Blueberry ou Mac Coy…

Nous avons vu que XIII se retrouvait maintenant doté d’un père. Ce père va lui raconter l’histoire de la famille pour remplir sa mémoire de « souvenirs ». Or, il se trouve que cette famille va vivre des aventures tumultueuses qui pousseront trois ancêtres au Mexique…

Ce n’est pas à moi de vous donner tous ces détails… reconnaissons seulement que le talent de narrateur de Jean Van Hamme va faire des merveilles ! En effet, si j’ai pu dire que certains albums précédents étaient en trop, j’avoue avoir apprécié celui-ci pour de très nombreuses raisons.

Tout d’abord, il y a une grande cohérence dans la construction du récit familial qui va donner enfin à XIII des liens crédibles avec tout ce qu’il vient de vivre depuis qu’on l’a retrouvé sans connaissance et sans mémoire le long d’une côte rocheuse…

Deuxièmement, et ce n’est pas rien, parce que je suis un grand fan de western et que je suis heureux de retrouver ces déserts sans fin, ces trésors qui font rêver, ces Mexicains réguliers ou pas prêts à s’entretuer à la moindre occasion…

Enfin, parce que Jones, une fois de plus, se retrouve catapultée dans la vie de XIII et qu’ils reprennent ensemble la direction des Etats-Unis pour retrouver leur ami le général Carrington qui serait devenu complètement fou…

Après un passage à vide, je retrouve le bonheur de lire cette série qui, décidément, reste une grande série de la bande dessinée contemporaine !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Treize reprend le flambeau.

8 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 46 ans) - 18 décembre 2012

Un tome qui part dans tous les sens, ça flingue dans tous azimuts, XIII se retrousse les manches pour une dernière mission au Costa Verdé, et on en apprend un peu plus sur la généalogie de XIII.
Un tome qui se lit avec plaisir, même si j'ai un peu perdu le fil des ascendants, un zeste de mafia saupoudré de stout irlandais relevé avec le piment de la révolution Costa verdienne et vous avez ce qu'il est convenu d'appeler un bon morceau de bédé avec une qualité de dessin qui fait mon ravissement.

Forums: XIII, tome 11 : Trois montres d'argent

Il n'y a pas encore de discussion autour de "XIII, tome 11 : Trois montres d'argent".