Monsieur Ripley (Le talentueux Mr Ripley) de Patricia Highsmith

Monsieur Ripley (Le talentueux Mr Ripley) de Patricia Highsmith
( The talented Mr Ripley)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Echemane, le 6 août 2002 (Marseille, Inscrit le 12 juillet 2002, 40 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 343ème position).
Visites : 6 391  (depuis Novembre 2007)

La naissance d'un criminel

C'est dès les années 50, vers ses débuts, que Patricia Highsmith a mis au monde l'un des personnages les plus étonnants de la littérature contemporaine: Tom Ripley, jeune américain survivant au départ de petites combines diverses jusqu'au jour où...
Ce jour-là, un homme qui l'a pris pour un ami de son fils, Dickie, l'envoie chercher celui-ci qui occupe son temps à peindre médiocrement en Italie. L'enjeu: reprendre l'affaire familiale. Sur cette base, le roman va se structurer en deux parties; dans la première, on assiste à un "jeu de séduction" entre Tom et Dickie, où le premier tentera de gagner l'amitié (plutôt ambiguë) du second. Il y parviendra mais sera finalement rejeté pour avoir été un peu trop insistant, surtout que Marge, amie de Dickie, ne l'apprécie guère. Tout bascule lors de l'assassinat prémédité de Dickie par Tom, qui entreprend de récupérer la place et la vie de sa victime. La suite est donc un jeu plus conventionnel d'un homme qui cherche par tous les moyens à se dégager des étaux qui se ferment autour de lui sans jamais l'attraper: police, famille et amis de Dickie, le mécanisme que crée le personnage est suffisamment remarquable pour lui permettre de déjouer les pièges, quitte à tuer de nouveau, presque malgré lui.
Monsieur Ripley est donc au global un très bon roman, un des ceux qui ont permis à la romancière de devenir la première à transcender le genre du policier. La première à faire de la "vraie" littérature à partir d'un genre populaire. La suite ne fera que confirmer ces excellents débuts, et avec l'avènement de Highsmith au rang des plus grands auteurs c'est aussi le triomphe de son univers noir, cynique, désespéré. A lire évidemment les quatre autres romans consacrés à Ripley, tous bons!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une histoire totalement immorale

10 étoiles

Critique de Monde Vrai (Long Beach, Inscrit le 6 décembre 2011, 116 ans) - 7 décembre 2011

Ce livre n'étant pas répertorié, je me permets de le diffuser: Toutefois merci de noter que 1/ je ne prétends en aucun cas livrer ici, loin de là, la meilleure des critiques jamais écrites à propos de ce livre 2/ Il s'agit d'une idée personnelle d'une oeuvre qui n'est en rien figée ou scolaire, et fermée à tout débat -jusqu'à preuve du contraire...

[Résumé du livre]

Vous aimez les anti-héros, le charme vénéneux des immoralistes, la séduction des escrocs hype-intellectuels ? Faites connaissance avec Tom Ripley, le héros emblématique de Patricia Highsmith. Herbert Greenleaf, richissime armateur américain, charge le jeune Tom Ripley de retrouver son fils Dickie, parti depuis deux ans goûter aux douceurs de la dolce vita. Une aubaine pour le très cynique, très intelligent et très immoral Mr. Ripley, prêt à tout - vraiment à tout - pour connaître lui aussi richesse et vie facile. Arrivé en Italie, Ripley rencontre effectivement Dickie, trouve son existence extrêmement séduisante et commence à échafauder un projet diabolique : prendre sa place... Trop facile ! Non, pourquoi ?

[Mon avis]

Un classique des polars qu'on ne devrait plus présenter: l'esthète Ripley surprend tout le monde parmi cette foule de riches, de vrais "dégénérés" ne pensant somme tout qu'à l'argent et si l'histoire finit bien (au contraire des 2 adaptations cinématographiques) on est que atterrés par une histoire à la saveur étrange mais des plus réaliste. Patricia Highsmith nous livre là un joyau ou le vernis des apparences est vite gratté pour découvir un monde froid et par ailleurs assez artificiel, aux êtres grégaires et conventionnels en tout, contrairement aux leçons qu'on donne afin d' essayer d'instruire les jeunes enfants ou pour rassurer Mamie. Une intrigue cruelle, dont la première victime n'est que Marge, cette petite dinde qui n'est au final pas plus futée que tout le monde; et que surtout le prédateur Ripley. Mais du fait que Ripley est original, solitaire, sans relations, pas routinier et méticuleux (il ne cesse d'être humilié au début par Dickie et son ami qui se moquent en permanence de ses humbles origines), au contraire des autres un peu trop extravertis et superficiels on lui pardonne. Cruel et fatidique.

Étrange héros

8 étoiles

Critique de Mleveteau (, Inscrit le 20 juin 2010, 30 ans) - 2 juillet 2010

Très bon polar dans lequel on alterne entre le dégoût et la fascination pour le "héros", Thomas Ripley. Le dégoût pour ce tueur de sang froid et de la fascination devant cet homme intelligent capable de se sortir de n'importe quelle mauvaise passe.

Livre lu en anglais

8 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 34 ans) - 1 juin 2010

Et je dois dire que aussi bien le bouquin que le film, je les trouve intéressants. le personnage est vraiment atypique et très malin. Pas mal du tout cette histoire!

L'anti-héros

9 étoiles

Critique de Dalania (Dijon, Inscrite le 25 octobre 2006, 32 ans) - 20 janvier 2007

Un très bon polar. Le personnage de M. Ripley fait froid dans le dos tout en étant fascinant.

Un bon thriller

8 étoiles

Critique de Valeriane (Seraing, Inscrite le 16 novembre 2005, 40 ans) - 15 août 2006

C'est un très bon thriller. Tom Ripley, jeune homme qui magouille pour s'en sortir dans la vie, est sollicité par un inconnu pour retrouver son fils, Dickie. L'homme, pensant que Tom est un ami de Dickie, lui demande d'aller le rejoindre en Italie, afin de le convaincre de rentrer à la maison, et cela tous frais payés. Tom, alléché par cette proposition, se porte volontaire.
Arrivé à Mongibello, il rencontre Dickie et Marge, sa compagne, dont il va faire la connaissance. Il ne lui avouera pas tout de suite la raison de sa venue, et le fait que leur rencontre n'était pas tout à fait une coïncidence.
Une amitié va se nouer entre les deux jeunes gens, mais avec des hauts et des bas. Tom considérant Dickie comme son héros, celui à qui il voudrait ressembler, celui qu'il voudrait être... Mais Dickie, un peu plus distant, ayant beaucoup d'amis, une vie active et intéressante, se détache peu à peu de Tom, ce qui ne plaît pas à ce dernier. Quant à Marge, ses sentiments sont partagés envers ce jeune homme qui a l'air à la fois très bien, mais un peu étrange tout de même. Patricia Highsmith nous plonge dans un thriller schizophrénique qu'il faut absolument lire.
Un film a également été tourné, avec Jude Law, Matt Damon et Gwineth Paltrow, mais assez différent du livre, mis à part les grandes lignes de l'histoire et les personnages (quoique leurs caractères soient un peu différents de l'un à l'autre).

Ripley c'est nous

10 étoiles

Critique de Toxine (, Inscrite le 4 janvier 2005, 51 ans) - 4 janvier 2005

Hisghsmith a inventé le principe du Caméléon bien avant que celui-ci ne devienne une mode, au-delà des circonstances qui le conduisent au meurtre et à aller toujours plus loin, c'est le portrait psychologique de Ripley qui est saisissant et qui nous trouble d'autant plus profondément que nous connaissons ou avons tous connu des Ripley en puissance à qui il ne manque peut-être que l'opportunité de la rencontre avec un homme assez éperdu pour lui confier une mission personnelle, des rêveurs, des mythomanes qui finissent par habiter et devenir vraiment ceux qu'ils imitent ? Nous-mêmes peut-être ? La déception, l'amertume d'une vie qui ne correspond pas à nos attentes, l'apitoiement sur soi, le sentiment d'injustice, qui n'a jamais éprouvé cela ? Et cette croyance facile qu'il suffirait de devenir autre pour tout changer ?

Forums: Monsieur Ripley (Le talentueux Mr Ripley)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Monsieur Ripley (Le talentueux Mr Ripley)".