Mon enfant cuisine bio : Et j'apprends avec lui
de Natacha Duhaut, Béatrice Thibault

critiqué par Shelton, le 13 novembre 2011
(Chalon-sur-Saône - 63 ans)


La note:  étoiles
Au travail !
Voici donc cette perle rare qui devrait sucrer vos cuisines : Mon enfant cuisine bio… et j’apprends avec lui de Natacha Duhaut et Béatrice Thibault, ouvrage publié par Eyrolles. Natacha Duhaut voulait trouver une façon de transmettre une partie de ses recettes (pas toutes car certaines sont bien des secrets de famille) aux enfants car elle est persuadée que c’est une façon de mettre en place et de consolider la véritable tradition de la bonne alimentation, celle qui permet à la fois le bonheur de préparer le bon plat que tous vont aimer, celle qui aide à garder la bonne santé et celle qui crée la bonne ambiance de ces repas que l’on n’a pas envie de quitter…

La première partie de l’ouvrage va permettre de s’y retrouver dans le bio, de comprendre certes les labels mais surtout les réalités de l’agriculture et des produits qui se trouvent derrière, de mesurer aussi qu’il existe d’autres concepts que ceux des noms officiels comme par exemple avec la culture raisonnée. On va aussi tenter des explications plus complexes sur la viande et les poissons bio, sur la diversité alimentaire, sur les fruits et légumes de saison, sur le transport de certaines marchandises, sur le commerce équitable… Bien sûr, vous ne serez pas déçus, on parlera des aliments OGM, le sujet qui actuellement en Europe peut fâcher, un sujet qui a à la fois un volet sur la santé publique (quels risques avec un produit OGM pour celui qui va le manger) et un volet économique puisque dans l’agriculture OGM le paysan dépend du vendeur de semence chaque année… un double risque que certains ne voudraient jamais courir tandis que d’autres sont partant ! Rappelons, juste en passant, que la commission européenne vient de faire une enquête pour s’assurer de l’indépendance totale des experts qui vont devoir décider ce que sera la position européenne dans ce domaine…

Enfin, nous allons trouver des recettes de cuisine, des idées de construction de menu et des conseils pour bien cuisiner bio…

Quelques remarques positives sont à faire. Tout d’abord, la gourmandise est bien présente pour prouver que bio et goût, bio et plaisir ne sont pas incompatibles. Mais il y a aussi de l’humour et de l’esprit espiègle ne serait-ce qu’en lisant cette soupe de Shrek tout à fait adaptée à la saison (Shrek 4 est dans les salles) et à l’esprit d’aujourd’hui car vite faite ! A base de concombre, de pommes, de jus de citron, de yaourt de chèvre, d’ail et de menthe fraiche elle a quelque chose du tarator, cette soupe froide du sud des Balkans que j’apprécie tant… Certes sa couleur est bien adaptée à notre héros mais c’est si bon !

Je ne peux donc que vous souhaiter d’apprendre plein de trucs pour cuisiner avec vos enfants, de vous faire plaisir et de rester en bonne santé !