Fast Food Nation
de Eric Schlosser

critiqué par Oburoni, le 9 novembre 2011
(Waltham Cross - 36 ans)


La note:  étoiles
Culture fast food
Loin d’être une énième dénonciation facile de la nourriture des fast food le journaliste Eric Schlosser nous livre ici une enquête précise, approfondie dans laquelle il retrace en fait le parcours de ce qui figure dans nos plats.

Des questions soulevées par les emplois offerts dans ces restaurants (les tristement célèbres McJobs) jusqu'aux conséquences de tels aliments sur la santé (obésité en tête, dont on sait qu'elle est aussi "liée aux problèmes cardio-vasculaires, aux cancers du colon, de l'estomac, du sein, au diabètes, l'arthrite, la tension artérielle, l'infertilité, les accidents cérébro-vasculaires") le tableau qui en ressort est franchement inquiétant, voire sinistre.

Si l'Europe a su se doter de lois plus ou moins strictes régissant tout ce qui touche à l'alimentation (heureusement !) outre-Atlantique la situation est tout autre, et les conséquences sur l'économie et la santé s'y font lourdement sentir.

Les producteurs de pommes de terres, réduits à peau de chagrin sont soumis aux dictats de ces industries. Le boeuf sain élevé par des cowboys dans des ranchs est devenu "une identité nationale rapidement en train de disparaitre". Les cadences, conditions de travail et d’hygiène dans les abattoirs sont déplorables; une main-d'oeuvre majoritairement immigrée (et parfois illégale) y est exploitée sans merci. La production de volailles donne des frissons d'horreur -d'autant plus inquiétant qu'il s'agit de la viande la plus populaire parmi les enfants (principales victimes d'E.coli...). Scandale après scandales et à l'heure où les fast food et leurs conséquences (agriculture, alimentation, conditions de travail) semblent inévitables une question explose à la figure du lecteur : sont-ils vraiment, du moins dans leurs pratiques actuelles, un modèle souhaitable ?

Un périple qui laisse pantois et abasourdi. Un réquisitoire implacable face aux pratiques honteuses, pire, dangereuses de toute une industrie mais une lecture qui s’avère utile.