Bone, tome 3 : Rêves et cauchemars
de Jeff Smith

critiqué par Jean Loup, le 22 juillet 2002
(Vaulx en Velin - 46 ans)


La note:  étoiles
Retour de l'adorable petit Bone !
Créé par Jeff Smith, Fone Bone est un drôle de petit bonhomme, tout en rondeur, avec un petit air du fantôme Casper. Exilé loin de chez lui (Boneville) avec ses deux compères Smiley et Phoney, il découvre un monde inconnu, peuplé par d'hostiles mais stupides rats-garous qui semblent rechercher Phoney, et par une foule de créatures et d'êtres humains qui croisent sa route.
Le précédent volume, consacré à la course des vaches menée par mamie Rose, s'était terminé sur la déconfiture du cupide Phoney. On le retrouve dans ce troisième tome, avec un Smiley toujours aussi hilarant, au sein de la petite troupe qui reconstruit la maison de mamie après l'attaque des garous (voir le premier tome). "Rêves et cauchemars" fait la part belle aux songes de Bone et de Thorn, qui lèvent un peu le voile sur les nombreux mystères qui entourent le dragon, les garous, Rose, et Thorn elle-même. Mais que vient faire Phoney dans cette histoire ? Qui est le personnage cagoulé ? Quel est le rôle du dragon ? Et Bone dans tout ça ? ... La série est loin d'être épuisée !
Bone est une bande desinée à découvrir. Réalisée en noir et blanc et sous formes d'épisodes (façon comics), la série de Jeff Smith est aussi originale que distrayante. Le personnage de Smiley est particulièrement tordant, mais l'ensemble des personnages est attachant. Le scénario est rythmé, même si ce troisième volume est un peu moins palpitant que les deux premiers. Vraiment sympa !