Le cimetière du diable de Auteur inconnu

Le cimetière du diable de Auteur inconnu
(The Devil's Graveyard)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Amnezik, le 9 août 2011 (Noumea, Inscrit le 26 décembre 2006, 51 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 12 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 788ème position).
Visites : 7 045 

Avant Le Livre Sans Nom...

Quatrième de couv' :

Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson… et le Bourbon Kid.

Les héros du Livre sans nom se retrouvent cette fois dans une délicieuse petite bourgade en plein milieu du désert pour assister à un festival de musique au nom prometteur : Back from the Dead. Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? C’est encore mieux !

Mes impressions :

Un peu déçu de ne pas retrouver Santa Mondega là où je l'avais quittée en refermant L'Oeil de la Lune mais le bougre sait s'y prendre pour nous faire oublier nos regrets...
Un fond de scénario complétement barré, une louche d'action en veux-tu en voilà, quelques pincées d'humour noir, le tout parsemé d'une étonnante galerie de personnages et le tour est joué... On embarque les yeux fermés pour un show qui s'annonce sanguinolent !
Même si c'est clairement celui que j'ai le moins aimé de la trilogie la lecture reste jouissive tout au fil du roman. Un petit regret quant à la dernière partie du roman qui est un peu "too much" à mon goût mais il faudrait plus que ça pour me gâcher mon plaisir.

Reste tout de même que je me demande ce qu'il adviendra de Santa Mondega... Mr Anonymous laissera-t-il la ville aux mains des forces du mal ou nous gratifiera-t-il d'une version édulcorée (mais pas trop) de son fameux Livre de la Mort ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le cimetière du diable [Texte imprimé] Anonyme traduit de l'anglais par Diniz Galhos
    de Galhos, Diniz (Traducteur)
    Sonatine Editions
    ISBN : 9782355840678 ; EUR 21,00 ; 09/06/2011 ; 452 p. ; Broché
  • Le cimetière du diable [Texte imprimé] Anonyme traduit de l'anglais par Diniz Galhos
    de Galhos, Diniz (Traducteur)
    le Livre de poche / Le Livre de poche
    ISBN : 9782253161448 ; EUR 7,60 ; 02/05/2012 ; 498 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Santa Mondega

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bien saignant mon steak !!

6 étoiles

Critique de Clubber14 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 39 ans) - 22 janvier 2016

Le Bourbon Kid est de retour et il ne va pas faire dans la dentelle....
La suite trépidante des aventures du Bourbon Kid, cette fois, dans le cimetière du diable, ce désert aride dans lequel pas même un flic n'ose entrer... Et pourtant, c'est là, en plein désert, qu'un hôtel de luxe a été créé pour accueillir le concours du meilleur sosie de chanteur mort, the Back From the Dead Contest !!!

Alors comme dans les deux premiers opus, les personnages sont caricaturaux à l'extrême, la bimbo, les gros durs, les beaux gosses, le Kid et sa coolitude légendaire....

Chaque année le directeur de l'hôtel, qui n'est autre qu'une sorte de suppôt de satin, organise ce show des meilleurs sosies, le gagnant paraphant un contrat qui lui fait vendre son âme au diable. Il faut donc chaque année de la chair fraîche dans ce concours, d'autant que chaque année des morts vivants sortent du désert et viennent attaquer l'hôtel pour se repaître de chair fraîche.

Bref, dans la même lignée que les 2 premiers, je dois dire que j'ai légèrement moins aimé celui-ci que les deux premiers, ça manquait un peu d'humour par rapport aux autres. Il est néanmoins sympathique et je vais dès à présent lire le 4e et dernier tome: le Livre des Morts !!

Diaboliquement bon !

8 étoiles

Critique de Stitch (, Inscrit le 18 octobre 2013, 31 ans) - 12 mars 2014

Un 3ème opus qui se montre aussi digne d'intérêt que ses 2 grands frères. Toujours aussi folklorique et jouissif, ce 3ème volet nous transporte néanmoins en dehors d'un Santa Mondega qu'on avait appris à connaître et à apprécier, choix qui est déjà très prometteur. On y (re)découvre des personnages qu'on apprécie, et on en apprend même davantage sur leur passé et leur caractère, ce qui rajoute une touche d'émotion et d'humain au milieu de ce bain de sang. Bref, une seule envie, attaquer le benjamin de la famille, "Le livre de la mort", pour prolonger le plaisir d'être dans l'univers noir et caustique du Bourbon Kid !

Bonne lecture !

avec un certain plaisir

8 étoiles

Critique de Deinos (, Inscrit le 14 février 2009, 57 ans) - 28 juillet 2013

Le livre sans nom m'avait laissé très mitigé... néanmoins j'ai lu l'Oeil de la Lune... et là, Le Cimetière du Diable... et j'ai trouvé là une lecture prenante.... certes on retrouve les caractéristiques du premier, certes dans un autre lieu, mais l'écriture est bien plus maîtrisée, et du coup l'ensemble même construit sur des références et pulps divers se fait plus prenant... parfois même on est surpris, ce qui n'était pas vraiment le cas dans les précédents... les situations même sanglantes étant plus surprenantes...

Une lecture donc pour le plaisir...

Bourbon chaud

7 étoiles

Critique de POOKIES (MONTPELLIER, Inscrit le 16 août 2006, 42 ans) - 22 mars 2013

Nous retrouvons enfin le Bourbon Kid, la dame mystique et le barman Sanchez dans un pauvre bled au milieu du désert pour un concours de sosies rock'n'roll. Nous découvrons alors : Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson, ...
Tous sont là pour remporter le prix, mais quel prix.
L’organisateur n'est pas très clair et plusieurs tueurs à gage sont déjà à pied d'oeuvre dans cet hôtel maléfique.
Les destins de chacun vont se croiser jusqu'à arriver à l’apocalypse finale.
Ce troisième volet est celui qui m'a le moins plu. En effet : il ne suit pas la chronologie des 2 précédents tomes, on n'est plus à Santa Mondega (nostalgie, quand tu nous tiens!), on n'a plus l'effet de surprise du style, des expressions et des actions du Kid (serais-je déjà blasé?!).
Bref, ce tome n'est pas le meilleur mais reste quand même extrêmement distrayant.
Ne pas passer à côté.

Retour sur le passé

9 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 37 ans) - 12 mars 2013

Cette suite qui n'en est pas une est bien située dans la saga puisqu'elle constitue un flashback sur un épisode particulier de la jeunesse du Bourbon Kid, mais surtout elle nous fait connaître un lieu - le Cimetière du diable - et un personnage qui auront une importance capitale dans le dernier tome.

L'histoire de ce roman est simple : on assiste à un concours de chant de sosies, concours truqué dont le prix est un pacte avec le diable, ce qu'ignorent bien évidemment les participants sauf l'un d'entre eux qui va tout faire pour éliminer ses concurrents pour défier le diable en personne!
Parviendra-t-il à ses fins? Comment le Bourbon Kid va-t-il interférer dans cette histoire?

Bonne lecture!

J'ai plutôt bien accroché

8 étoiles

Critique de Portax (, Inscrit le 14 décembre 2012, 28 ans) - 23 février 2013

Malgré que l'histoire ne se passe pas à Santa Mondega, ça reste toujours bien délirant avec cette fois-ci un bourbon kid plus jeune qui avait encore une petite conscience hélas évanouie à la fin mais pour ça qu'on aime ce genre de personnage.

Je l'ai lu en 1 semaine, des le début on s'accroche et on veut connaître la suite jusqu'à la fin pour voir comment se terminera cette histoire complètement décalée !

Bonne lecture à ceux qui découvriront la saga du Bourbon kid !

on en redemande

5 étoiles

Critique de Seb (, Inscrit le 24 août 2010, 42 ans) - 29 novembre 2012

Enfin on sort de Santa Mondega et c'est agréable de retrouver les personnages dans un autre lieu même si l'univers lui reste toujours aussi barré. Les personnages principaux sont bien présents et chacun a sa place. Un nouveau apparait même et il est fort probable qu'on le retrouve dans les prochains épisodes.
Le seul bémol que j'apporterai concerne la chronologie dans la saga car ce tome-ci n'est pas la suite de "l'oeil de la lune" et c'est déroutant de retrouver un Elvis vivant ou un Bourbon Kid en pleine possession de ses moyens mais toujours dans le doute concernant Beth....
A lire pour rester dans l'univers si déjanté de cet auteur qui ne l'est pas tant!!

A la croisée des chemins

8 étoiles

Critique de Numanuma (Tours, Inscrit le 21 mars 2005, 46 ans) - 7 mai 2012

Raaaahhh ! Le Bourbon Kid est de retour en ville et même si ce n’est pas à Santa Mondega, c’est toujours aussi violent, carrément mortel !
Contrairement aux autres lecteurs, je n’ai pas eu de déception à suivre cette aventure hors des territoires balisés par les deux premiers volumes de la série. Certes, on peut être un peu déçu par ce troisième épisode mais il est difficile de ne pas tomber dans la surenchère dans ce genre romanesque. Mais quel genre d’ailleurs ? Je ne connais pas ni n’ai entendu parler d’aucun autre auteur qui fasse autant dans le violent marrant avec plein de références. Plus que jamais les comparaisons vont vers le milieu du cinéma et Tarantino en particulier tant l’auteur Anonyme, qu’on soupçonne d’être Tarantino d’ailleurs, semble avoir vu, revu et re-revu Une Nuit en Enfer jusqu’à en devenir obsédé.
Contrairement aux autres lecteurs encore, j’ai franchement aimé cet épisode encore plus fou dans son scénario mais que voulez-vous, quand il y a du rock, je prends et là, au niveau musique, on est gâté : Elvis, bien sûr, personnage récurrent mais aussi Kurt Cobain, Johnny Cash, Jaaaaaaames Brown et d’autres encore dont un, que je ne nommerai pas, mais qui est vraiment légendaire et dans son rôle.
Et puis, pour ne pas être perdu, d’autres figures habituelles de la série sont bien là : la Dame Mystique et l’inénarrable Sanchez, toujours aussi con, toujours aussi gras et toujours prêt à offrir une généreuse rasade de sa « cuvée spéciale ».
Juste un petit extrait en l’honneur de Sanchez pour vous donner le ton : « Sans perdre une seconde de plus, il tira le pistolet de derrière son bermuda. L’arme sortit bien plus facilement qu’elle n’était entrée, principalement parce qu’elle était à présent lubrifiée par la sueur de son cul. »
Barré, plein de références, drôle, trash, jouissif !! A écouter, si vous arrivez à trouver ses albums, John Campbell, un bluesman décédé dans les années 90 qui balance un blues enlevé, sombre, qui sent fort le type qui en a bien chié. Le mélange idéal.

Très très déçu

6 étoiles

Critique de JACK.D (, Inscrit le 17 septembre 2011, 63 ans) - 29 février 2012

Rien à voir avec les 2 livres précédents! Bonne histoire tout de même, mais il manque quelque chose. Je n'ai pas ressenti le même plaisir de lire.

Inclassable dessin animé littéraire qui s’assume comme tel

8 étoiles

Critique de Isad (Occitanie, Inscrite le 3 avril 2011, 59 ans) - 29 octobre 2011

L’histoire est celle un concours d’imitation de chanteurs décédés qui est truqué. Il se situe dans un hôtel au milieu du désert où se retrouvent les principaux protagonistes présents dans « Le livre sans nom » : Bourbon Kid, le célèbre tueur en série qui lutte contre les forces du mal et ne tient pas l’alcool, Sanchez Garcia le gros et lâche tenancier du Tapioca bar de la ville de Santa Mondega, son ami Elvis le King, tueur à gage sosie de Presley au sourire charmeur et d’une confiance en lui sans borne ainsi que la vieille et célèbre voyante Annabel autrement appelée Dame Mystique dont les prévisions se réalisent à 50%, .

La plupart des héros masculins, bons ou mauvais, tirent et tuent tous les gêneurs. Les seconds rôles et les figurants sont des dommages collatéraux sans importance, soumis au bon vouloir de l’élite.

Rajouter à ce western à la gâchette facile une satire des présentatrices peu habillées, une amoralité assumée avec des zestes de remords, des moqueries sur le désir de rester jeune grâce au botox par dégoût des peaux fripées, quelques pincées de sentiments et de sexe.

Mélanger bien et vous obtenez un bel objet à plusieurs niveaux de lecture comme doit l’être tout bon roman.

En le dégustant, vous sourirez souvent, tellement les clichés foisonnent. Vous serez aussi renvoyé à la triste réalité contemporaine des manipulations permises par le pouvoir qui outrepasse ses droits, des faux-semblants, du jeunisme et de l’individualisme.

A noter aussi que dans la pure tradition du genre, les femmes ne servent que de faire valoir, d’objet sexuel ... ou de conscience !

IF-1011-3801

Très déçu !!!

4 étoiles

Critique de The Nim (, Inscrit le 26 juin 2010, 43 ans) - 24 octobre 2011

Franchement si j'avais su qu'on ne retournerai pas à Santa Mondega, je n'aurai pas acheté celui ci. Malgré toute l'intrigue de ce volume, je n'arrivais pas à enlever de ma tête que la suite du 2e tome allait arriver dans la prochaine page... mais rien !
En réalité ce n'est pas de la déception que j'ai eu mais bien de la frustration...

Forums: Le cimetière du diable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le cimetière du diable".