Si ça vous amuse... : Chronique de mes faits et méfaits
de Michel Rocard

critiqué par Falgo, le 16 juin 2011
(Lentilly - 80 ans)


La note:  étoiles
Intelligence, honnêteté intellectuelle, rigueur
Ce livre est curieusement construit. Il comporte quatre parties qui se répondent, abordent les mêmes sujets sous des angles différents et constituent en quelque sorte quatre livres diférents. Le premier est historique et retrace la formation politique de l'auteur, en ce sens il recoupe celui des entretiens avec Bénamou. Le deuxième décrit la "méthode Rocard", c'est à dire une manière d'aborder la compréhension des problèmes et la mise au point de solutions. Rocard estime que nombre de ses apports à la société française ont été passés sous silence et il se délecte à recenser ce qu'il pense avoir fait de bien. Le troisième est consacré à l'Europe et reprend l'ensemble des questions que sa construction rencontre. Le quatrième, intitulé "Transversales", revient sur un certain nombre de sujets indépendants les uns des autres. Le dernier sujet est "L'art de gouverner" et constitue une sorte de testament politique que beaucoup de nos dirigeants actuels devraient longuement méditer. Mais méditent-ils encore dans ce monde médiatique où l'image suffit?
Si vous n'aimez pas Rocard, passez votre chemin.
Si vous estimez l'homme et le politique, ce livre est passionnant, riche d'enseignements historiques et de méthode. La complexité du monde ne peut s'approcher qu'en suivant certains préceptes et on trouve dans cet ouvrage une mine d'enseignements. On ne peut que regretter que cet homme, comme Mendès-France avant lui, n'ait pas été en position de donner toute sa mesure au service du pays.