Vengeances de Philippe Djian

Vengeances de Philippe Djian

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Hexagone, le 11 juin 2011 (Inscrit le 22 juillet 2006, 48 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 4 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (46 200ème position).
Visites : 2 348 

Les bras m'en tombent.

Je ne sais vraiment pas comment aborder cette critique tant ce livre m'a paru inégal et imparfait. Autant Djian m'avait ravi avec Impuretés et Incidences, autant pour ce dernier opus, j'ai le sentiment qu'il est en roue libre.
Marc est artiste sculpteur- plasticien, son fils se suicide, sa femme le quitte et ses sculptures prennent l'eau. Rien ne va dans sa vie et un matin il se retrouve dans le métro à secourir une jeune fille baignant dans son vomi.
Hébergée chez Marc, Gloria, ex petite amie du fils de Marc se trouve être un facteur de zizanie au sein de la petite communauté d'amis.
On retrouve tous les ingrédients des romans de Djian, la drogue, l'alcool, le sexe et ces grands enfants, résidus des années 70 qui n'ont pas pris les responsabilités de la vie, seulement les bons moments.
Mais il ne m'a pas convaincu, on dirait un roman de transition, ou alors que Djian n'a plus rien à nous dire.
Djian nous a habitué au meilleur comme au pire, là il est entre deux eaux, singulièrement dérangeant pour un fan comme moi.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Décevant

4 étoiles

Critique de Eoliah (, Inscrite le 27 septembre 2010, 68 ans) - 22 septembre 2017

Un livre très brouillon. Il peut être intéressant de laisser le lecteur construire ses hypothèses, mais là c'est dès le début qu'il faut se débrouiller tout seul! Comment Michel a-t-il retrouvé la fille? comment a-t-il fait le lien? La suite enchaine beuveries et escapades onéreuses avec des pulsions envers cette jeune fille qui déstabilise un trio bien glauque. La parole passe d'un à l'autre sans logique pour un chute sans grand intérêt: d'ailleurs l'intérêt n'est jamais soutenu.

Marc & Alex

5 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 44 ans) - 4 avril 2014

L'histoire de Marc artiste plasticien, et Alex son fils qui se suicide devant lui.
Pas le meilleurs Djian (et de loin.....)
J'ai adoré sa période "Editions Bernard Barrault", mais là, j'aime bien moins.
Si vous ne connaissez pas l'oeuvre de Djian, ne commencez pas par celui-là.

Mais où est cette vengeance ?

1 étoiles

Critique de Chewingirlz (, Inscrite le 18 septembre 2013, 24 ans) - 19 septembre 2013

Je ne sais si je suis passée à côté de quelque chose en terminant ce livre ou c'est bel et bien une véritable incompréhension pour la plupart des lecteurs.

Une histoire tragique, un père qui a perdu son fils, puis qui voit s'éloigner sa femme. On essaie tant bien que mal de discerner ce personnage plat, vide, sans caractère. Il invite une jeune fille sortie de nulle part chez lui, elle saccage tout et s'avère être la petite amie de son fils défunt et non, il la réinvite quand même. Quel masochiste ce Marc...

On s'accroche pas mal à l'histoire au départ, le titre "Vengeance" nous met en appétit, mais peut-être cette vengeance est-elle cachée. Cependant à part le fait que la jeune fille a un mauvais caractère, saccage l'appartement de Marc et drague son meilleur ami, on ne discerne aucune vengeance. C'est peut-être cela, après tout.

Et puis une fin incroyable, tant elle est incompréhensible, assemblée par petits bouts, une déception.

Pour conclure, on dirait que l'auteur a eu une idée, plutôt intéressante, mais en a eu soudain assez et a fini par nous dévoiler une fin affligeante, tant elle est bâclée.
C'est vraiment, vraiment dommage. C'était pourtant un livre aux nombreuses promesses.

déception.

4 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 59 ans) - 5 juillet 2013

Marc à 50 ans. Il est artiste. Son fils Alexandre, 18 ans, se suicide en se tirant une balle dans la tête lors d'une fête. Le père assiste au suicide en direct
S'en suit le doute, car le disparu n'a laissé aucune raison à son acte. Le doute, la peur, l'alcool, la coke aident ce père ko à se maintenir la tête hors de l'eau, ou presque
Un an se passe, le deuil est lourd à porter. Le couple éclate.
Et puis un jour Gloria apparaît. Elle est jeune, mutine et se dit l'ancienne "copine" du disparu.

Que dire de ce livre au style bizarre ?
Pas grand chose. Difficile de prendre ses repères car l'auteur balade le lecteur dans tous les sens. On passe du "je" au "il" et ça ressemble plus à un script de film sans retouche qu'à un livre conçu pour les amoureux des mots.
Donc cruelle déception est le bilan pour moi !

première rencontre avec Djian

6 étoiles

Critique de Soup34 (, Inscrit le 30 septembre 2007, 38 ans) - 17 décembre 2012

depuis le temps que j'en entendais parler il fallait que je lise un bouquin de Djian.

j'ai pris celui-ci complètement au hasard et j'ai trouvé ça intéressant mais pas transcendant. L'histoire est assez intéressante, les sentiments sont très bien décrits et on s'attache aux personnages.

Ce livre m'a donné envie d'en lire d'autre de cet auteur, pour voir mais ne m'a pas emballé outre mesure et si tous ses livres sont comme ça, tout l'emballement médiatique sur cet auteur n'est pas justifié.

A voir!

Forums: Vengeances

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Vengeances".