Le petit chaperon rouge de Hélène Beney, Domas (Dessin)

Le petit chaperon rouge de Hélène Beney, Domas (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Shelton, le 5 juin 2011 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 702 

Attention, un loup peut en cacher un autre...

On se souvient tous du Petit Chaperon Rouge… En fait, non ! On a en mémoire la grand-mère mangée par le loup, la petite fille qui entre dans la maison avec ce traditionnel « Tire la chevillette et la bobinette cherra » - dont, soit dit en passant aucun enfant ne comprend fondamentalement le sens – et les non moins célèbres répliques « Comme tu as de grandes dents ! », « C’est pour mieux te manger mon enfant ! ». Tout est dit !

Pourtant, je me souviens de plusieurs versions avec le loup qui est opéré par le chasseur pour libérer la Grand-Mère et l’enfant, le ventre rempli de pierres et le loup jeté au fond d’un puits… Ou, alors, le chasseur entrant chez la Grand-Mère avant que le Chaperon ne soit dévoré tout cru… Ou, encore, un loup qui a du mal à digérer, qui est malade et qui recrache Grand-Mère et Chaperon Rouge… La Grand-Mère peut d’ailleurs porter aussi le nom de Mère Grand…

Nous voici, cette fois, dans une version qui aura votre sensibilité, du moins durant une grande partie du récit, puisque cette bande dessinée ne contient aucun texte et que c’est vous qui allez raconter cette histoire aux enfants !

Par contre, attention, à la fin, le chasseur assomme le loup, lui ouvre le ventre avec des ciseaux, fait sortir tous ceux qui avaient été avalés par le loup, Petit Chaperon Rouge et Grand-Mère, mais aussi des lapins, des souris, des moutons… et la grand-Mère, très vite remise de ses émotions, lui recoud le ventre. Le loup repart, comme si de rien n’était, et « depuis on raconte que ces bois abritent un loup végétarien qui a peur du rouge ! » Mais il s’agit, peut-être, d’une légende…

Ce petit livre, puisque la partie bande dessinée, 30 pages, est sans texte, va faire le plaisir des enfants de 2 à 6 ans qui n’auront pas besoin de compter sur les autres pour avoir l’histoire. L’observation et le cheminement de leur imagination devraient suffire pour plonger vif, non dans un puits abandonné, mais dans ce conte de Charles Perrault.

Encore une belle occasion de mettre à l’honneur les contes qui nous accompagnent depuis notre jeunesse et qui permettent d’enchanter, de faire rêver, réfléchir et même donner les forces pour changer le monde… Après tout, imaginez que tous les méchants soient laissés en vie mais transformés en bons… il ne serait pas beau ce monde ?

Utopie ? Oui, mais si les contes ne servaient pas à rêver un peu, il faudrait les oublier immédiatement ! Sachez, enfin, pour ceux aiment la bande dessinée, que la partie bédé est suivie d’un petit mémo pour apprendre à dessiner certains personnages du conte : le Chaperon Rouge, le loup, la grand-Mère et le chasseur. Enfin, en toute fin de livre, on retrouve une version du conte en texte pour que les parents indignes qui ne connaîtraient pas l’histoire puissent se préparer à la lecture accompagnée…

Pouss’ de Bamboo est une très bonne collection qui allie bande dessinée, contes, livres… de quoi réjouir de nombreux jeunes parents ! (et les autres aussi !)

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le petit chaperon rouge

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le petit chaperon rouge".